[Charlie Hebdo] Contre tous les fascismes !

Charlie Hebdo
Charlie Hebdo

La CNT apporte son soutien et sa solidarité aux familles des victimes, à leurs proches, à l’ensemble des salarié-e-s de Charlie Hebdo et à toutes celles et ceux que cette atteinte terrible à la liberté de penser a pu toucher.

Cet attentat, ne saurait toutefois nous faire réagir uniquement sous le coup de l’émotion en nous faisant oublier nos principes anticapitalistes, autogestionnaires et libertaires.

Évidemment, personne, aucun-e travailleu·r·se ni aucun·e journaliste ni aucun·e individu·e ne saurait être menacé-e, blessé·e ou tué·e pour son travail, les propos qu’il ou elles tiennent.

Nous tenons également à préciser qu’à aucun moment nous n’accepterons que ces attentats soient utilisés à des fins politiques racistes, haineuses ou sécuritaires, par ceux-là mêmes qui sont en grande partie responsables d’une situation sociale catastrophique, adoptant une politique étrangère impérialiste et guerrière aux quatre coins du monde, stigmatisant les musulman·e·s et les étrangèr·e·s comme boucs émissaires aux fins de s’exonérer de toute culpabilité et de ne pas rendre compte, devant le peuple, de leurs actes.

À aucun moment, nous ne ferons d’amalgame entre les musulman·e·s et les pratiques immondes de quelques intégristes religieux.

Dans ce contexte, plus que jamais, la CNT réaffirme que la lutte contre toutes les formes de fascismes (qu’elles soient religieuses ou politiques), de racisme, de xénophobie et de toutes autres causes de divisions des classes populaires, est à amplifier au quotidien et non pas seulement lorsqu’un événement tragique se produit.

La CNT invite toutes et tous à rejoindre le combat antifasciste et à exprimer sa solidarité avec l’ensemble des peuples (partisan-e-s Kurdes, Syrien·ne·s Libres, Palestinien·ne·s, Espagnol·e·s, Grec·que·s, minorités opprimées…) combattant le capitalisme, l’autoritarisme, l’obscurantisme, la misère et l’exploitation, peu importe les couleurs que ces fléaux arborent.

La CNT se mobilisera contre toutes les lois liberticides et sécuritaires et contre tous les prétextes à leurs renforcement.

Enfin, la CNT tient à rappeler la nécessité, coûte que coûte, de garder le cap de la lutte des classes et de l’émancipation internationale des travailleurs et travailleuses sans se laisser aveugler par les chimères nationalistes que la classe dominante cherchera à nous imposer.

No Pasaran !

RÉVOLUTION SOCIALE ET LIBERTAIRE !

Liens

Partager cet articleTweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email