Association des Paralysés De France Retrouvons notre dignité par la lutte collective

Retrouvons notre dignité par la lutte collective

Tu penses que parce que tu travailles au sein d’une association qui se dit à vocation sociale tu ne dois pas t’exprimer de peur de perdre ton travail, et bien ces quelques mots sont pour toi. Combien de fois l’Association des Paralysés de France n’a-t-elle pas dit que sans elle tu serais au bord de la route à attendre qu’un « employeur » veuille bien te tendre la main au delà de ton handicap pour te permettre de vivre dignement ?

MAIS QU’EST-CE QUE C’EST VIVRE DIGNEMENT POUR L’APF ?

Des salaires tirés vers le bas qui n’atteignent même pas 1 200 euros net après 30 ans de boite ! Des décisions stratégiques de l’entreprise où tu ne peux pas t’exprimer mais où tu dois en subir les conséquences. C’est bosse et ferme la ! Des mises à disposition du personnel pour d’autres boites sans aucune compensation salariale où tu dois travailler à la sueur de ton front sans que personne ne soit à ton écoute pour satisfaire à tes propres besoins. L’APF appelle cela la valorisation de la personne ! Qu’en est-il de cette valorisation lorsque les rapports humains sont constamment infantilisés, où tu dois produire toujours plus pour satisfaire les donneurs d’ordre ?

L’APF est-elle toujours dans ses valeurs associatives pour des personnes en situation de handicap à qui elle demande des cadences de production de plus en plus élevées ce qui génère stress, division entre collègues au nom d’une « compétitivité » industrielle rentable pour certains au détriment de notre bien être.

L’APF veut nous faire croire que la crise économique est responsable de la situation de chômage technique dans certaines EA, mais au fait quelle crise ? Celle créée de toutes pièces par une économie néolibérale qui continue d’engendrer des profits en bloquant nos salaires, qui démantèle les services publics, nous vole nos acquis sociaux obtenus par les luttes des travailleurs(ses), tout en augmentant la dette publique. Nous n’avons pas à porter sur notre dos cette crise dont nous ne sommes pas responsables. C’est un prétexte pour nous faire taire !! Les richesses existent et nous devons aller les chercher pour les redistribuer à tous.

Tu n’es pas un pion que l’on déplace sur l’échiquier de la sous-traitance industrielle à tes dépends. Tu as des envies, des projets de vie, des droits, mais tu ne sais pas comment faire pour les exprimer. Tu as peur qu’on te pointe du doigt et pourtant tu as envie d’une autre vie où ta dignité n’est pas rabaissée. Alors si ensemble on faisait un bout de route pour mettre en commun nos envies, nos revendications face à une direction qui nous impose ses choix au détriment de nos propres intérêts. Retrouvons ensemble le goût de la lutte collective, ne restons pas repliés sur nous-même. Agissons tous et toutes ensemble pour construire un réel rapport de force qui fera la différence pour faire valoir nos droits à une vie digne. Découvrons une autre forme de syndicalisme basée sur l’action de tous et de toutes, il est possible de s’organiser autrement et de gagner.

La CNT est un syndicat indépendant de l’État et des partis politiques. La CNT est un syndicat autogéré, sans chefs ni permanents. Ce sont les syndiqué-e-s qui décident lors d’assemblées générales souveraines. La CNT est un syndicat porteur d’un projet de transformation sociale. Contre la double oppression de l’État et des patrons, elle prône la gestion directe de la société par ses membres eux-mêmes.

Section APF de la CNT 38