Dans une boite SAV chaudières gaz, un vendredi à l’embauche…

L’ambiance est plutôt détendue, on entend des rires (pas de daron à l’horizon !).

Depuis une semaine que je travaille ici un collègue se renseigne sur mon taf. Je réponds que « pour le moment je n’ai fait sauter aucune maison ». Puis consultant son planning du jour, il balance : « à ceux là tu pourrais faire sauter ça s’rait pas grave ». Je m’approche pour voir ce dont il s’agit. Il me montre le nom d’une famille maghrébine. Je lui demande pourquoi. Alors il prononce le nom avec accent. Je lui dis que je ne comprends toujours pas. Il ne rigole plus et tournant la tête vers un tiers change de sujet. Je crois que j’ai cassé l’ambiance. Peu importe, je n’ai plus envie de rire.

Le SUBTP 33,  juillet 2012

Articles liés

ul33

Syndicat CNT de la Gironde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *