Communiqué de l’intersyndicale de Moselle

Communiqué de Presse


Metz, le 22 mars 2019

L’intersyndicale de la Moselle condamne de la décision de Monsieur MARTIN
d’interdire toute manifestation sur la ville de Metz ce samedi 23 avril.
Cette décision remet en cause le droit de chaque citoyen de s’exprimer
pacifiquement sur la voie publique.

Elle ne se justifie que par anticipation et présomption de débordement. Elle pénalise
notamment ce jour-là les Etats Généraux de la Migration qui avaient déclaré une
déambulation dans les rues de la ville.

Nos organisations syndicales dénoncent la politique régressive et anticipative menée
par l’Etat. Nous réaffirmons que le droit de manifester est un droit constitutionnel et
continuerons à le défendre.

Enfin nous répétons que les réponses au mouvement social doivent être de véritables
mesures économiques mettant fin à la libéralisation de l’économie et demandons au
Gouvernement de prendre la mesure de la colère qui s’exprime et s’est encore
exprimée mardi 19 mars par la grève et la manifestation.








PDF - 150.9 ko








Publié le 28 mars 2019.