Fonction publique : en grève le 22 mai !

Communiqué du 16 mai 2018

PDF - 115.6 ko


Transport publics, hôpitaux, EPHAD, éducation nationale et enseignement supérieur, protection de l’enfance, collectivités territoriales, justice, etc… Dans tous les secteurs d’activités du public, les personnels souffrent des mêmes maux depuis des années : manque d’effectif, précarité des salarié.e.s, austérité et conditions de travail déplorables, remise en cause des statuts et privatisations rampantes sont les conséquences de décennies de politiques libérales.


Et le gouvernement Macron n’est pas en reste dans cette logique : la loi ORE qui instaure la sélection à l’Université, l’abandon du système de soin pourtant à l’agonie, les baisses de dotations pour les collectivités territoriales, et la remise en cause du statut de cheminot, véritable privatisation détournée de la SNCF, sont autant de décisions qui montrent que ce gouvernement a décidé d’ignorer la colère sociale, et la réalité d’une situation catastrophique.


Pire encore, après plusieurs semaines de lutte dans les université, les hôpitaux ou encore à la SNCF, le gouvernement ne répond que par la répression policière, les poursuites judiciaires et cherche à tout prix à opposer travailleurs et usagers des services publics.


Aux fonctionnaires des trois fonctions publiques, le SEST Lorraine tient à rappeler que la remise en cause du statut des cheminots constitue bien un préalable pour Macron : si le bastion syndical qu’est le rail est défait, c’est bien aux différents statuts de fonctionnaires que le gouvernement s’attaquera sans plus aucune crainte.

Aux usager.e.s, le SEST Lorraine CNT rappelle que les luttes actuelles des travailleur.se.s du public ne s’arrêtent pas à la défense de leurs acquis et de leurs conditions de travail, mais bien au-delà à la défense d’un service public de qualité, de proximité et accessible à toutes et tous sans condition.


Aussi le SEST Lorraine appelle tous les travailleur.se.s du public comme du privé à converger dans la grève et dans l’action dès le mardi 22 mai, pour la défense de tous les services publics et contre les politiques libérales du gouvernement. Il invite toutes et tous à participer massivement à la manifestation qui partira à 14h de la gare de Metz.


Face à l’État et du patronat, seule la solidarité interprofessionnelle et la convergence des différentes luttes de la classe populaire permettra de construire un rapport de force suffisant.



SEST Lorraine CNT (Syndicat CNT de la Santé, du Social, de l’Education et de la Territoriale).

Publié le Mai 2018 2018.