Du « lien social » architecturé au rythme d’un clip vidéo de Michael Jackson

samedi 5 octobre 2013

La livraison de l’immeuble « quintessence », 1er bâtiment de la ZAC de Clichy-Batignolles réalisé par les architectes de Périphérique est bien à la hauteur de la suffisance que montre chaque jour une petite coterie d’architectes bourgeois se complaisant dans l’auto-promotion.

A l’ombre de ces agences, où ces patrons-enseignants exploitent à vau-l’eau des étudiants précaires éblouis par leur « french touch », on produit une architecture spectacle qui a défaut de sens se gargarise de mots.

On y appelle un produit immobilier « Quintessence » [1], et l’on justifie la réalisation d’une cour intérieure, héritière de la production ancienne des pires immeubles de rapport parisiens, par une propagande nauséabonde qui prétend au renforcement du lien social en invoquant un produit de grande consommation, comme le fut en son temps la production pour l’industrie du disque d’un Michael Jackson.

JPEG - 93.9 ko

Faux-semblant, paillettes et idéologie dominante, voilà ce que livrent aux gogos, futur acteurs de la gentrification du quartier, ces architectes adeptes du clip.

JPEG - 59.4 ko


[1Cette tour est la première tour livrée du programme immobilier ZAC Batignolles. La suivante sera Cardinet 17 offrant des studios à partir de 300 000 euros les 27m² à des appartements vendus à 17 000€ le m². Comparé aux 9000€ au m² de l’immeuble quintessence, on peut voir que le lien social se comprend entre les bourgeois et les richards à l’ISF.



Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

Navigation

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces