6 janvier 1914 : parution à Sofia (Bulgarie) du 1er numéro du bi-mensuel Pensée Ouvrière, journal syndicaliste révolutionnaire

dimanche 6 janvier

Le premier numéro du bi-mensuel "Rabatnitcheska Missal" (Pensée Ouvrière) paraît le 6 janvier 1914 à Sofia, en Bulgarie. Il est d’abord sous-titré "Journal du syndicalisme pur" puis à partir du numéro 13 du 20 août "Journal du syndicalisme révolutionnaire". C’est en fait un journal anarchiste dont le but est de promouvoir les idées libertaires parmi la classe ouvrière en vue de la constitution de syndicats anarcho-syndicalistes. Vingt-et-un numéros paraissent avant que le journal n’interrompe sa publication en 1915, à cause de la guerre.

"Rabatnitcheska Missal" unique organe d’expression libertaire, n’est qu’un petit journal, mais assez varié d’un point de vue idéologique. Son gérant et directeur responsable est Milan Manolev, et Georges Cheïtanov a participé à la rédaction de plusieurs articles, notamment "Le rôle de traître de la social-démocratie" en septembre 1914. Le rédacteur effectif et imprimeur ouvrier, Cyrille Gueorguiev est différent de tempérament et d’orientation - partisan plutôt de l’activité éducatrice et d’une plus grande pureté idéologique et morale. Malgré ces divergences, l’entente mutuelle s’avéra nullement impossible entre camarades.

En 1916, Milan Manolev est arrêté par la police politique bulgare et emprisonné. Le titre reparaît en 1919, puis le 25 novembre 1921, en tant que revue hebdomadaire de la "Fédération Anarchiste Communiste Bulgare" (FACB), qui sera interdite après le coup d’État du 9 juin 1923. Une 4ème série sera publiée entre 1932 et 1934 et une 5ème série, entre 1944 et 1945.

A noter qu’un journal avec ce même titre sera publié à Chicago, aux États-Unis, en 1923.



Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces