1er janvier 1925 : parution du premier numéro de la revue syndicaliste "La Révolution prolétarienne"

mardi 1er janvier

Le 1er numéro de la revue syndicaliste révolutionnaire "La Révolution prolétarienne" (d’abord "revue syndicaliste-communiste", puis à partir de 1930 "revue syndicaliste révolutionnaire") paraît à Paris. Créée par Pierre Monatte et d’autres militant·es syndicalistes révolutionnaires exclu·es ou démissionnaires du Parti communiste en voie de bureaucratisation et bolchévisation avancées, cette revue bimensuelle puis mensuelle fidèle à l’esprit de la Charte d’Amiens - et à bien des égards la continuation de la "Vie Ouvrière" fondée par le même Monatte en 1909 - se tiendra à l’écart de l’influence des partis politiques comme des ingérences de l’Etat ou du patronat.

Parmi les auteurs ayant écrit dans la revue, on trouve notamment Daniel Guérin, Simone Weil, Michel Collinet, Victor Serge, Jean Maitron, Maurice Paz, Albert Camus, Albert Memmi et Pierre Aubery. Les principaux fondateurs du Parti communiste français, exclus ou démissionnaires — Fernand Loriot, Boris Souvarine, Alfred Rosmer, Amédée Dunois —, y écrivent dans les premières années. La revue est un lieu de rencontre pour différents courants du mouvement ouvrier - marxistes, syndicalistes, libertaires -, qui combattent notamment le stalinisme.

Contrainte au silence, elle cesse sa parution le 10 août 1939, mais reparaît à partir de 1947. Monatte, Rosmer et Chambelland se montrent très critiques, au début des années 1950, vis-à-vis de l’orientation atlantiste prise par certains rédacteurs, et la revue ne réussira pas à retrouver l’influence qui était la sienne entre les deux guerres. Elle continue à paraître aujourd’hui.



Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces