4 décembre 1993 : décès de Frank Zappa, chanteur, compositeur et guitariste américain

mardi 4 décembre 2018

Né à Baltimore dans le Maryland en 1940, Frank Zappa est un guitariste, compositeur et chanteur américain. Dès sa jeunesse, il s’est intéressé aux compositeurs classiques du XXe siècle, notamment Edgard Varèse, Igor Stravinsky, Anton Webern, et au rhythm and blues des années 1950. Après s’être essayé à la batterie, Frank Zappa rejoint un groupe local en tant que guitariste en 1964. Il en profite pour rebaptiser le groupe The Mothers, nom qui deviendra plus tard The Mothers of Invention. En 1966, le groupe sort l’album "Freak out !", produit par Tom Wilson, le producteur de The Velvet Underground. Après la sortie de "We’re Only in It for the Money", Frank Zappa compose en 1968 son premier album solo : "Lumpy Gravy".

À cette époque, The Mothers of Invention enchaîne les albums (comme en 1969 "Hot Rats") aux diverses influences et les concerts. En décembre 1971, alors que le groupe donne un concert à Londres, un spectateur projette Frank Zappa dans la fosse d’orchestre. Le musicien conservera de cet événement plusieurs séquelles et restera pendant un an en chaise roulante. Par la suite, entre 1972 et 1975, le groupe enregistre de nombreux albums, dont notamment "Grand Wazoo", un vibrant hommage à Richard Wagner. Après un dernier disque en public enregistré en 1975 avec son vieux complice Captain Beefheart, "Bongo Fury" en 1975, Frank Zappa décide de dissoudre The Mothers of Invention et de se concentrer sur sa carrière solo.

Après quelques démêlés avec sa maison de disques de l’époque, le musicien créé son propre label : Zappa Records. S’ensuivent alors de nombreux albums et de grands succès commerciaux : "Sheik Yerbouti" en 1979 ou "Boulez Conducts Zappa : The Perfect Stranger" en 1984. En 1991, sa famille révèle que Zappa est atteint d’un cancer de la prostate qui finira par l’emporter deux ans plus tard, à l’âge de 52 ans.

Les paroles de Zappa, souvent teintées d’un humour décapant, parfois graveleux et absurde, révèlent sa vision iconoclaste des pratiques, structures et hiérarchies sociales établies. Sur un ton satirique, Zappa a âprement critiqué le système éducatif et les institutions religieuses et s’est imposé comme un défenseur assidu et passionné de la liberté d’expression, de l’autodidaxie, de l’engagement politique et de l’abolition de la censure.



Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces