Les insupportables 49.3 frondeurs !

jeudi 12 mai 2016
par  SUB-TP-BAM RP

Quel est le symbole du 49,3 ? Celui d’un passage en force antidémocratique d’une loi dont aucun travailleur ne veut ou quelque chose d’autre ?

Nous tendons au SUB à dire quelque chose d’autre car si l’on fait le réel bilan, les loi du travail, même débattues à l’assemblée, c’est bien que de la merde qui favorise le patronat et nous met dedans.

Qu’est-ce que ça change qu’elles soient débattues entre 577 bourges ou imposées par un seul.

Rien. Rien de rien.

Mais pourquoi sommes nous remontés comme des coucou pour ce 49,3 qui est le contournement d’une représentation politique à laquelle on ne croit pas ? Dans cette démocratie représentative qui a exclu la représentation des ouvriers et les employés, que nous importe en fait les discussions des pantins du capital qui y siège ?

Retour vers 1848

Nous sommes au SUB, un syndicat révolutionnaire au sens ou nous analysons cette représentation nationale comme contraire aux idéaux de la démocratie réelle. La démocratie ne peut-être que directe et la délégation n’entraine que perpétuation de l’exploitation du fait du pouvoir qu’on délaisse. Ce débat républicain de légitimité entre la démocratie directe et celle représentative a tourné court après 1848 quand la bourgeoisie républicaine a déterré Napoleon III pour l’élire président et ensuite le nommer petit empereur de pacotille, étouffant les tenant de la démocratie directe sous la botte militaire. C’est une période qui est fortement ressemblante à la situation actuelle, et très mal connue. C’est pas tout à fait un hasard que les représentations nationales héritière du coup d’état de 1851 enterre ce devoir de mémoire sous la colonne bastille, le monument le plus inaccessible de Paris.

JPEG - 147.4 ko

Depuis, les bourges représentants d’eux-mêmes n’ont eu de cesse que de réélire ou de nommer leurs napoléon IV, VI, XII, Napoléon Thiers, Napoléon Pétain, Napoléon De Gaulle, Napoléon Mitterand, Napoléon Chirac, Napoléon Sarkozy, Napoléon Valls. Au SUB, les Napoléons, c’est pas trop notre truc.

Ce n’est donc pas le 49,3 brandi par le dernier Napoléon en date qui nous hérisse le poil, mais l’escroquerie pitoyable que l’on nous sert. Quelle mise en scène du plus mauvais vaudeville de la représentation nationale pour essayer de nous faire prendre des vessies pour des lanternes !

Un pseudo minoritaire est nommé premier ministre. Au service du patronat, il fait régresser la société d’un siècle aidé de ses rastignacs minables de gouvernement. C’est un bourgeois qui même une politique pour les bourgeois, on s’y oppose. Au moins, les hostilités sont déclarées franchement.

Retour vers 1648

Mais là, on nous sert des bourges frondeurs, en référence au soulèvement des parlementaires contre la taxe des aisés au temps des rois [1] qui de plus seraient de notre coté...Comme ça leur va bien, bourges frondeurs, mais cassez-vous, à l’assemblée représentatoire-suppositoire, on a pas d’amis.

La manœuvre est simple, cette loi si elle avait été sérieusement discutée, aurait commencer à être comprise plus en détail par la population en colère. C’est bien le seul intérêt de ces débats, découvrir des éléments où on était passé à travers lors des discussions. La bourgeoisie frondeuse et la bourgeoisie de droite ont créé une obstruction sur commande permettant au gouvernement de supprimer ce risque de compréhension populaire. Plus d’explication de texte, plus de justification difficile à servir.

Et le sketch de la motion de censure est le dernier crachat qui clos la manœuvre. Les pitoyables frondeurs faisant semblant d’être des rebelles pour faire leur propagande électorale. C’est de la duplicité totale. Assez de ces insupportables 49.3 frondeurs !

JPEG - 324.4 ko

Tout est huilé. Ce qui nous énerve au SUB, ce n’est donc pas le 49.3 mais bien que des imbéciles nous prennent pour des cons et qu’en plus ces mêmes imbéciles pensent que ça a marché. La seule solution contre la loi Khomri-valls est la paralysie du système économique. Le rapport de force doit être créé par le blocage.


[1on aime bien le vieux français, la taxe des aisés, bien, plus parlant que l’ISF


Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces