Un 1er Mai sous le soleil !

mardi 10 mai 2016
par  SUB-TP-BAM RP

Il n’en fallait pas plus aux 30 camarades du SUB réunis, comme chaque année, à l’occasion de cette journée mémorielle pour la faire mémorable.

S’étant réunis dès 9H00, dans nos locaux du 33, pour faire le point sur le mouvement social contre la loi El Khomri, la discussion s’engagea aussitôt sur les conditions de la lutte. Ceci n’est évidemment pas simple pour un petit syndicat, comme le nôtre, qui couvre avec sa caisse de grève les pertes de salaires de nos camarades grévistes. C’est en effet 50.00 euros/jour que verse le syndicat à chaque camarade présentant sa carte de grève et attestant de sa perte de salaire (1).

JPEG - 158.9 ko

Malheureusement, toujours dépendants de Centrales Syndicales (dites représentatives) qui donnent le "LA" de la mobilisation et des dépôts de préavis de grèves nationaux, la question fut posée de comment prendre notre place dans le mouvement tout en ne vidant pas une caisse de grève (construite euros après euros) nécessaire à nos adhérents dans la lutte quotidienne contre leurs employeurs.

L’assemblée décida donc que le Conseil Syndical mobiliserait nos adhérents par tiers de l’effectif pour les mobilisations couvertes par un préavis de grève dans nos branches, et pour les autres rassemblements ferait appel à un volontariat ponctuel non couvert par la caisse de grève.

Dès 11H00 une partie de nos camarades partaient monter le stand que le syndicat tient chaque année sur le parcours de la manifestation, pendant que les autres restaient pour participer à la session de formation syndicale où fut rappelé le sens de cette journée au travers d’un retour historique et des moyens que se donne le syndicat pour développer ses œuvres sociales.

A 14H00 nous étions tous réunis autours du stand afin de mettre la dernière touche à ce moment que nous voulions fraternel mais offensif.

Après quelques essais de micro, notre « Sub Urbain Band » entamait un récital qui le mènerait, sans interruption, jusqu’à 18H00, moment où une partie d’entre nous rejoindrait le cortège de l’Union Régionale de la CNT, afin de finir la manif place de la Nation.

Si les grenades assourdissantes et gaz lacrymo, interrompirent quelques minutes notre interprétation de « la semaine sanglante », c’est avec plus de force que nous avons repris le 1er couplet qui dit :

« Sauf des mouchards et des gendarmes,
on ne voit plus par les chemins,
que des vieillards, tristes en larmes … »

A n’en pas douter, la journée fut belle et nous ne pouvons ici que remercier les généreux donateurs qui en profitèrent pour apporter 407 € (soit 8 journées de grèves) à notre caisse de grève.

Avec nos Fraternelles Salutations Syndicalistes !
Pour le SUB TP BAM RP
Son Conseil Syndical

(1) A ce jour c’est déjà 32 journées de grève (soit 1 600.00 €) que le syndicat à indemnisées au mois d’avril.



Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces