Profession réunionneur

mardi 7 juin 2016
par  SUB-TP-BAM RP

Pause au milieu de la production, la réunion de service consume pourtant nos plus belles années.

90% d’entre elles ne servent qu’à la justification des postes de petits contremaitres. Au lieu de définir des orientations de travail, elles ne servent plus qu’à faire des tours de tables où bavassent les plus inutiles d’entre eux. Le contraste est saisissant par rapport aux réunions du syndicat qui est un vrai espace d’échange, de parole et aussi de formation à la prise de parole des moins à l’aise d’entre nous.

Mais revenons aux réunion du boulot, celles où les paons sont à la parade, Ça parle pour rien dire, il faut juste être vu.

Ce sont des shows à l’éloge de la médiocrité. Les plus parasites passent leur temps dans des monologues fastidieux qu’ils prennent pour les épopées de leur vie en carton. C’est l’Illiade et l’Odyssée des petits bras, une réunion de secoués prétentieux qui produit plus de mousse qu’une bouteille de champagne secouée.

JPEG - 258.1 ko

Et voilà que dorénavant, nos militants deviennent la caution technique, l’épée mal grès eux de la gangrène de superficie des orateurs à la tribune. Dorénavant voilà que les matamores du ridicule nous tendent le micro pour les glorifier...juste par notre présence.

Chers lecteurs en bureau, repassez-vous une scène que vous avez déjà vécu, vous êtes dans une réunion, C’est chiant, non excusez-nous, c’est mortel de connerie. C’est pas au figuré, vous êtes bien mort cérébralement jusqu’au moment où le son de la porte qui s’ouvre en fin de réunion vous ressuscite.

Et là, pendant que vous êtes dans les limbes, alors que vous avez rompu les liens avec votre cerveau physique depuis deux heures, que vous tapez la discute virtuelle avec les anciens comme Pelloutier ou Parmentier, ou vous moulinez la préparation des vacances et du week-end, vous voilà sorti des morts pour faire l’éloge du crétin qui vous sert de chef.

"Oyez, oyez, oyez, voici donc, mesdames, mesdemoiselles, messieurs, mes magnifiques plus hauts patrons que moi, voici la preuve de mon intelligence... mon équipe de professionnels" disent-ils. Oui, ils ont aussi un style de parole qui est.....juste long. Quand au professionnalisme de l’équipe, il ne se fait pas seulement sans eux mais aussi contre eux. Car ces chancres passent leur temps à saboter nos métiers pour préparer leurs réunion en ne gardant que le superflu pétaradant et en sacrifiant le nécessaire. Ils le font soit par carriérisme, soit par connerie, ce qui revient au même au final.

Jusqu’à maintenant, ces réunions était juste ENNUI. Mais maintenant, nous voici promus comme bêtes de foire au Colisée du temps perdu. Ces postes de réunioneurs en série étaient juste une escroquerie au travail, mais ils sont désormais un sujet syndical si les salariés doivent prendre une part active dans ce vaudeville pompeux.

JPEG - 192.6 ko

Nous prévenons cordialement tout les funambules du vide que nous boycotterons l’ensemble de leurs jeux de malin-crétin. Après le zéro papier, voici le temps du zéro réunion de nazes. Et s’ils insistent ou nous contraignent par la force, qu’ils se méfient car nous n’aurons de cesse de démontrer leur bêtise devant leurs pairs. Il est très facile quand on maitrise un métier de faire éclater la nullité d’un interlocuteur. Nous maitrisons le métier, ils pérorent. Devinez qui va gagner au jeu du professionnel ?

S’ils veulent des jeux du cirque pour tocards, ils n’ont qu’à aller au puy du fou et se faire bouffer par les vautours.


Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces