2244 visiteurs pour notre journée de commémoration critique

mardi 10 novembre 2015
par  SUB-TP-BAM RP

Pourra-t-on espérer une plus grande fréquentation pour les années à venir quand on sait que notre salle du 33 ne peut accueillir plus de 150 personnes ?

La météo était pour cette fois avec nous. Il faisait doux et même beau, ce qui nous permis de mettre à disposition l’impasse où chacun pu, tout à son aise, s’installer pour : discuter, partager une collation, feuilleter un des 300 ouvrages, sur le thème, que nous mettions à disposition.

JPEG - 85.6 ko
Grève de Morton’s Londres 1914

La qualité des différentes interventions garda captif un public attentif aux trois sujets successivement développés. Nous remercions encore ici les chercheurs qui apportèrent leur concours à cette tentative de dialogue plus que centenaire entre syndicalisme et féminisme.

JPEG - 198.9 ko
Gréve des couturières, Grange aux belles, 1917

Les interventions chantées de notre Sub Urbain Band syndical, et la clôture en soirée de Garance et Armelle Dumoulin, donnèrent à cette journée une coloration mélodieuse et chaleureuse.

Nous espérons que le film que nous avons réalisé à l’occasion de cette manifestation pourra restituer la véritable teneur d’un événement qui tient au cœur de notre mémoire vivante.

Un film plus que nécessaire pour garder en mémoire ce moment, dont la réussite revient aux 35 camarades de notre syndicat qui, a un moment ou un autre, y œuvrèrent : en lisant les contributions des chercheurs invités, en préparant et animant les débats, nettoyant les différents espaces (avant et après), les décorant, préparant et servant les repas, accueillant nos visiteurs, gravant les DVD, tenant la librairie …

Un film comme un hommage aux militantes du passé et une invitation à entrer dans le combat social, dans un monde réel qui dépasse celui de l’information diffuse et souvent confuse de la communication virtuelle. Un espace d’échange et de confrontation comme nous le voulions pour cette journée, et celles qui restent à venir.

Car si en effet 2 244 visiteurs ont, sur notre site, ouvert la page consacré à l’événement … les débats n’ont pas rassemblé plus de 50 personnes et le concert méritait mieux que l’audience intimiste mais de qualité dans lequel il s’effectua.

Si nous déplorons, l’état général du mouvement social et politique de gauche, nous pensons qu’il relève d’un manque de confrontation idéologique, d’une absence de réflexion politique.

Agité, essentiellement aujourd’hui, par des affects humanistes, la queue de comète du mouvement social bat chaque samedi le pavé pour des causes mal définies, sans réel objectif tangible et dans des alliances parfois nauséabondes, faisant l’impasse sur les espaces communs de débats qui pourrait lui permettre d’offrir une alternative politique crédible et partagée.

Nos anciens disaient : « La réflexion acquiert ce que l’action conquiert ». L’un n’allant pas sans l’autre, il est urgent que renaissent des lieux d’échange et de débat.

Pour ce qui nous concerne, et dès maintenant, nous préparons notre prochaine journée de commémoration critique :


1916/2016

Des bataillons coloniaux à « Welcome réfugiés »

Cent ans d’immigration en France

Samedi 12 novembre 2016

JPEG - 41.7 ko


Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces