Notre première soirée de Cabaret des Carbonari...

lundi 26 octobre 2015
par  SUB-TP-BAM RP

Notre première soirée de « Cabaret des Carbonari », à reçu une audience aussi exceptionnelle qu’inattendue.

Il était originellement prévu que ce moment rassemble, ceux parmi nos adhérents qui souhaitent rejoindre notre groupe musical et chantant (le Sub Urbain Band), qui se produit, sur le répertoire des chansons du mouvement ouvrier, lors des manifestations du syndicat, comme ce sera le cas, le 7 novembre prochain.

Pour donner à cette répétition un caractère plus chaleureux, nous avions proposé de l’organiser autours d’un roboratif plat de pâtes pris en commun. Des pâtes à la Carbonara qui rapidement donnèrent, par goût de l’allitération, son nom à la soirée :

AU CABARET DES CARBONARIS

Comme toute manifestation culturelle de classe, organisée par le syndicat, nous avions invité nos camarades à venir, s’ils le souhaitaient, accompagnés de leur famille, collègues ou amis, et décidé, malgré une humoristique et désuète référence historique (à un mouvement quelque peu secret), de rendre publique une invitation générale à tous ceux qui aiment entonner ces chansons, parfois oubliées, qui fondent notre mémoire collective.

A l’heure dite, nous nous sommes retrouvés, dans la grande salle du 33, à quelques 30 personnes qui aussitôt, et à la lueur vacillante de quelques bougies, se mirent en voix.

D’une tablée formée au carré, s’échappa bientôt une franche communion entre convives qui pour la plupart ne se connaissaient pas quelques instants auparavant. En effet, au-delà de notre cercle syndical, le message était passé et nous avait acquis les accents mélangés d’un « gars de Montélimar à la veste de maquisard », de militantes d’Attac, de collègues de boulot …

JPEG - 150.1 ko
Une soirée où même les appareils photos faisaient une révolution de flou !

Une camaraderie, comme on les aime au SUB, faite de hasard et d’envie partageuse.

Après avoir largement chanté notre répertoire syndical, englouti nos pâtes et apprécier le tiramisu, nous avons repris nos chants avec une vigueur redoublée, et terminé par une Internationale tonitruante à faire vibrer les murs du quartier.

Dans un espace militant qui trop souvent reproduit les simulacres de la société du spectacle, une simple soirée, sans prétentions, comme celle-ci, participe au principe du syndicalisme d’action directe que nous promouvons. Bien décidés à renouveler l’expérience, notre syndicat va œuvrer à donner le cadre le plus favorable à une expression populaire et mémorielle qui nous est chère.

Cette soirée n’aurait pu être aussi plaisante sans l’investissement en cuisine et la guitare de nos camarades, sans le succulent Tiramisu de Marion... et la voix de nos convives.

Le SUB vous en remercie.


Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces