Travailler plus pour engraisser le patron plus, les idées Macron, non merci !

lundi 31 août 2015
par  SUB-TP-BAM RP

C’est la langue asséchée, qu’il a achevé sa tournée de chaussure

Il est désormais de bon ton au gouvernement de se prosterner à genoux devant le patronat français. Après Manuel Valls, voici le temps pour Emmanuel Rastignac Macron du cirage naturel à la bave des pompes patronales.

Mais trop rapide à se mettre à plat ventre, il en a oublié le calendrier électoral. La suppression des 35h sans compensations pour les travailleurs, ces profiteurs politiques du système, ils en parlent tous "en off", mais Macron le "nommé" a oublié qu’en politique, il faut réserver les annonces de coups de couteau pour les électeurs au lendemain des élections, pas au début de la période des promesses en l’air.

L’intelligence, c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale sur la biscotte.

JPEG - 417.6 ko
Accueil des nouveaux membres au MEDEF

Il est vrai que Macron est un banquier n’ayant jamais servi d’autre intérêt que le sien. Ce pur produit d’une courtisanerie miteuse comme on n’en fait plus depuis les Boys Bands du roi Mitterand, n’a jamais eu à montrer l’étendue de ses "talents". Partout on nous a parlé de ses compétences, voir de son génie en économie, c’est étalé au rouleau compresseur. Mais depuis son arrivée à Bercy, force est de constater qu’à part recopier le programme économique du comité des forges de l’héritier Gattaz et se faire renvoyer à la niche par les lobbys du parlement européen, Macron n’a rien produit de manière autonome. Pas la moindre idée originale n’est sortie de son bureau ministériel.

JPEG - 136.9 ko
Tout fier comme un gamin devant son idole.

Ce ministre est une imposture. Comme l’économie est un sujet repoussoir pour de beaucoup de personnes (nombreux sont ceux qui ne font même pas leurs comptes à la maison), il suffit d’affubler n’importe qui de génie économique par la communication pour que le mythe soit créé. Strauss Khan avait également utilisé la méthode du titre de "génie économique" mais pour lui aussi, on cherche toujours ses réalisations pour l’intérêt public quand il était ministre de l’économie. Macron dérèglemente à tout va pour livrer les travailleurs au capitalisme sauvage, Strauss Kahn, lui vendait tout les services publics. Quel génie de pratiquer le néo-libéralisme américain des années Reagan !

Cette méthode de désignation des génies n’est pas l’apanage des socialistes des places, l’UMP de Chirac avait aussi son génie économique, Thierry Breton, fossoyeur de France telecom, de Thomson et écrivain de roman de science-fiction sans grand succès... Sarkozy n’a pas fait mousser de génie économique dans ses gouvernements parce que comment dire, un génie Sarkozyste...enfin vous voyez, personne ne peut y croire.

Cette mode de la proclamation des génies fait quand même rire à la lecture des noms des différents ministres et des affaires associées. Quand aux bénéfices pour les français de l’activité de ces génies ? Le néant et la marche unique vers le capitalisme de la prédation.

Aux états-unis, Madoff était conseiller financier, il aurait escroqué en France, il serait surement ministre de l’économie.

Ceux de qui la conduite offre le plus à rire Sont toujours sur autrui les premiers à médire. [1]


&quot ;Il faut dépasser les 35 heures&quot ; par Europe1fr

JPEG - 91.9 ko
Bienvenue chez toi, mon fils !

Valls recadrant Macron pour une sortie Vallsienne....Mais quelle hypocrisie !!!!

  • Soit Macron est en roue libre sur la politique économique et sociale de la France, ce qui est un problème des plus inquiétant,
  • Soit ce type raconte ce qui lui passe par la tête et nous assistons en direct à l’éducation de l’ado-économicus Macron par la grande famille des éléphants roses qui s’inquiètent pour la lutte des places aux régionales, on s’en passerait
  • Soit Macron joue les épouvantails sur commande pour rendre plus présentable ces mêmes nobliaux candidats du parti qui viendront vous susurrer d’un air serpentin qu’ils sont la gôche de la gôche du parti et pas la ligne Macron tout en vous livrant au patronat revanchard dés le lendemain de l’élection.
  • Soit, c’est tout simplement la bêtise crasse du parti socialiste qui tache la sphère publique

C’est des questions qu’on peut se poser.

La réponse de Valls au rally du PS de La Rochelle et l’annonce de Hollande sur le cadeau fiscal en dit assez sur la suite. Les 35 heures, ils n’y toucherons pas frontalement mais à la place, le gouvernement va casser le code du travail pour de bon, remettant ainsi les 35 heures en cause sur le terrain, en faisant passer la pilule par des promesse fiscales. Et si tout ça n’était qu’une stratégie du choc bien préparée. Macron excite, Valls corrige avec des propositions extrémistes sous des airs raisonnables et hollande cajole. Ce week-end chacun était bien dans son rôle.

Ces suceurs de joues et caresseurs de mains sont déjà dans la campagne électorale pour les régionales de décembre et ils la joueront gentils pères noël [2] . On n’a donc pas fini de les voir nous promettre tout et n’importe quoi alors qu’ils nous préparent une société d’exploitation totale des travailleurs, détruisant toute solidarité au profit de la bourgeoisie. Au syndicat, nous construisons l’inverse, des solidarités des travailleurs menant à l’abolition de la bourgeoisie et à l’autogestion.


[1Tartuffe, Molière

[2A la gloire des pères noel du PS


Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces