Piquet de grève à Leroy-Sommer

dimanche 4 janvier 2015
par  SUB-TP-BAM RP

Si la période des fêtes de fin d’année peut faire croire à certains qu’à tous est offert ce temps de répit et de quiétude familiale, l’actualité économique et sociale nous en donne chaque jour l’exemple contraire.

Le site « A l’encontre » faisait l’écho d’une grève engagée le 17 décembre par les salariés de l’entreprise Leroy-Sommer qui fabrique des moteurs, des alternateurs et des variateurs, pour la firme helvétique Schindler (ascenseurs).

Leroy-Somer compte environ 2100 personnes sur Angoulême, et environ 250 grévistes tiennent les piquets de grève pour empêcher l’entrée des camions et paralyser les expéditions.

JPEG - 233 ko

La grève spontanée a démarré, après l’annonce du non versement de la prime d’intéressement, (qui depuis 2008, est passée de la valeur d’un 13e, voire d’un 14e mois selon les années a été réduite à rien) par le blocage des entrées et sorties de l’établissement. La direction n’a put s’échapper que par une porte dérobée et traverser un champ boueux. Les « partenaires syndicaux » de la CFE-CGC, ont, eux, été retenus plus de trois heures !

La CGT est à la manoeuvre, surtout au travers des militants de base et des syndiqués combatifs, avec comme revendication : un 13e mois pour tous et, dans l’immédiat, le partage non hiérarchisé de l’enveloppe de la « prime exceptionnelle de 20% du salaire brut de novembre » que veut donner la direction pour tenter de faire passer la pilule.

Une décision de tribunal vient de tomber ordonnant la levée du blocus mais relaxant les 9 salariés désignées comme boucs émissaires par la direction pour "grève illégale". Les salariés devraient reprendre le travail lundi, jour de "négociations salariales" qui devraient être tendues.

JPEG - 57 ko
JPEG - 35.7 ko

Dans le principe de notre syndicalisme d’Industrie, il serait logique que les travailleurs de chez Schindler qui assemblent, posent et entretiennent les ascenseurs puissent exprimer leur solidarité avec les travailleurs de Leroy-Somer en lutte.

Dans l’action, il serait tout autant normal que l’ensemble des travailleurs de cette branche y participent.

Le SUB, qui syndique les ascensoristes assure les travailleurs en lutte et leurs organisations de son soutien sans réserve.


Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

Navigation

Articles de la rubrique

<<

2020

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces