Aout 1914 : Que reste-t-il de l’Antimilitarisme et l’Antipatriotisme ?

Journée de commémoration critique
lundi 3 novembre 2014
par  SUB-TP-BAM RP

Le samedi 8 novembre à partir de 13H

JPEG - 144.6 ko
Rengainez-ça !!

13H00/ 15H00 : LA PROPAGANDE PAR L’IMAGE,

Les militants, syndicalistes et anarchistes, qui luttaient farouchement contre le militarisme s’intéressèrent précocement aux vecteurs de communication de masse que furent les journaux à grand tirage d’abord, et le cinéma naissant.

Retour sur l’expérience du « Cinéma du peuple » (à découvrir ici)

  • Projection de films réalisés en 1913 dans les conditions de l’époque avec un bonimenteur syndical suivi de commentaires et de débats avec l’historienne Nina ALMBERG.

15H00/17H30 : LA PROPAGANDE PAR LE VERBE,

De la première année du vingtième siècle au mois d’août 1914, début de la grande boucherie, beaucoup d’acteurs importants du mouvement social se sont exprimés au sujet de l’antimilitarisme et de l’antipatriotisme. Certains parmi ceux-ci sont devenu des icônes que n’importe qui s’approprie aujourd’hui, d’autres ont disparu, oubliés et quelques uns eurent ce parcours politique ou personnel étonnant du retournement de veste militariste qu’aurait peut-être pu laisser présager certaines de leurs déclarations quelque peu … excessives.

Pour mettre un peu d’interactivité sur ces échanges savants, nous vous proposons :

  • un Grand Loto des Citations (1900/1914) : « Ou l’art du retournement de veste » (Détail ici)
  • une rencontre/débat avec Guillaume DAVRANCHE (auteur de « Trop jeunes pour Mourir », à paraître chez Libertalia)

18H00/20H00 : LA PROPAGANDE PAR L’ACTION,

Saboter la mobilisation ?

Après avoir abordé précédemment : « La propagande par le verbe », et vu de quelle manière : anarchistes socialistes et syndicalistes avaient lutté contre la loi des 3 ans, et le militarisme en général, nous aborderons leur attitude face au conflit à venir, de la menace personnelle que représentait l’inscription au carnet B et le parcours de certains durant la guerre. (Retour sur le carnet B ici)

Au travers :

  • d’une Lecture Epistolaire : (Monatte, Rosmer, Dumoulin, Jaurès, Hervé, …), par la comédienne et metteur en scène Sara LLORCA (son interview).
  • d’une Rencontre/Débat avec Julien CHUZEVILLE (auteur de « »Militants contre la Guerre » - éditions Spartacus) et Jean-Claude LAMOUREUX (auteur de « les 10 derniers jours », éditions Nuits Rouges)

21H00 : PUTAIN DE GUERRE
Représentation exceptionnelle de Dominique GRANGE et TARDI, accompagnés d’« Accordzéâm »

PNG - 455 ko

Composé de chansons, lectures et projection d’œuvres de TARDI, dont des dessins inédits réalisés pour le spectacle. (Détail du spectacle ici)


De 15h00 et 17H30 : INTERMEDES CHANTES (par le SUB-Urbain Group)

TOUTE LA JOURNEE :

  • « Chamboule-tout révolutionnaire »
  • Atelier d’impression sérigraphique
  • Espace de librairie et de restauration

Entrée Libre et gratuite
33 rue des Vignoles – 75020 Paris

JPEG - 350.7 ko


Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2016

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces

JPEG - 674 ko
JPEG - 415.9 ko
PNG - 25.5 ko

Brèves

17 février 2013 - La crise n’est pas une fatalité, ...

La crise n’est pas une fatalité, ni un accident (...)