11 octobre 2014 : Journée Alternatives au Grand Paris.

GPII. Grands Projets Inutiles et Imposés.
lundi 29 septembre 2014
par  Section CNT-SUB-EAL

GPII . Grands Projets Inutiles et Imposés.

Dans un contexte de stagnation économique, nos gouvernants entendent « relancer la croissance » via de grands projets d’aménagement, d’architecture et d’urbanisme auxquels les populations devraient, dans leur propre intérêt, adhérer massivement.

À Notre-Dame-des-Landes comme ici, nous sommes confrontés à nombre de Grands Projets Inutiles et Imposés (GPII).

Inutiles ? L’amélioration du cadre de vie et la création d’emplois pourraient contenter habitants et travailleurs... si seulement ces projets étaient conçus pour eux ! Or avant tout, ils visent à concentrer les capitaux pour satisfaire aux exigences de rentabilité des investisseurs en alimentant la spéculation immobilière.

Imposés ? Au prétexte d’assouvir nos supposés rêves de propriété et aspirations à la prospérité économique, s’opère une véritable sélection « au mérite » des populations et des salariés, tous deux contraints par l’argent ou par la force de la loi.

La somme des intérêts égoïstes d’élus franciliens en quête de réalisations territoriales grandioses non seulement dépasse très largement les capacités globales de financement, mais surtout ne répond pas aux besoins du plus grand nombre.

Le Grand Paris redistribue les jeux de pouvoirs locaux en faveur des « décideurs » franciliens et assoit leur domination sur ses habitants actuels et futurs.

Ce projet productiviste intensifie la division et la pénibilité du travail qui nous maintiennent dans l’ignorance et l’insatisfaction de ce que nous réalisons.

Tant que nous resterons dans une vision parcellaire des enjeux et que nous ne comprendrons pas les effets à long terme de ces projets, il ne sera pas possible de nous en défaire.

Le Syndicat Unifié du BTP de la CNT-F vous invite à une journée de rencontre et d’échanges entièrement préparée et animée par ses adhérents (architectes, travailleurs de l’aménagement et du logement, ouvriers du bâtiment) afin de comprendre ce projet du Grand Paris, réfléchir aux stratégies de lutte syndicale et esquisser les modalités d’une autre production du cadre bâti en Île-de-France.

Programme :


Dès 13H - Exposition présentant les enjeux principaux du Grand Paris.

  • Historique, présentation des services producteurs, du réseau de transport du Grand Paris et de ses gares.
  • Comprendre l’organisation territoriale de la région, les schémas d’urbanisme en Île-de-France, les principaux acronymes (SDRIF, PLU, CDT, Paris Métropole, etc…)

14H – Débat : en quoi le Grand Paris est un projet qui s’inscrit dans une logique capitaliste et productiviste ? Animé par la section Équipement Aménagement Logement du Syndicat Unifié du BTP de la CNT.

  • Un projet fondé : sur la concurrence entre territoires, sur l’idéologie de la croissance, sur l’alibi d’une démocratie participative masquant une recentralisation étatique, sur des hypothèses économiques et démographiques irréalistes, sur des objectifs qui ne répondent pas aux enjeux écologiques et sociaux.

15H- Débat : quelles stratégies de luttes syndicales face au Grand Paris ?
Dans les tâches de conception

  • Quelles stratégies de résistance pour les salariés des services publics des collectivités locales et de l’État travaillant sur le projet ?

Dans les tâches de réalisation

  • Quelles luttes pour les travailleurs précaires sur les chantiers ? Intervention de travailleurs du Syndicat Unifié du BTP de la CNT.
  • Comment l’expérience des luttes sur le métro de Rennes peut-elle nous aider à élaborer une stratégie syndicale face aux conditions de travail dégradées sur les chantiers ? Projection d’un court documentaire suivi d’une présentation par un camarade ayant participé à ces luttes

17H – Débat : construire les alternatives au grand Paris

  • Illustration au travers des structures et projets en cours ou à venir au sein du syndicat
  • L’Atelier Populaire Architecture et d’Urbanisme, l’habitat partagé
  • Les structures productives coopératives (animé par la commission SCOP) et les coopératives de consommation.
  • Présentation d’un mémoire de fin d’étude sur une proposition d’aménagement alternative du Triangle de Gonesse, par Jules Abel, paysagiste.

18H30 – Apéritif musical avec le groupe SUB-URBAIN, chorale du syndicat qui interprète des chansons de notre patrimoine social. Venez chanter avec nous !

Un bar et une petite restauration avec des produits locaux vous seront proposés durant toute cette journée. Un espace-enfant est également prévu.

JPEG - 442 ko


Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces