Archive Cine-club : La guerre est finie

vendredi 25 mai 2012
par  SUB-TP-BAM RP

La guerre est finie

En 1965, Diego, un militant du Parti communiste espagnol vit en exil à Paris. Régulièrement, il passe la frontière sous des identités d’emprunt assurant ainsi la liaison entre les militants exilés et ceux restés en Espagne.

De retour d’une mission difficile, Diego se prend à douter du sens de son action et des moyens mis en œuvre. Sa confrontation avec les jeunes militants de gauche, qui deviendront les acteurs de Mai 68, est prémonitoire de l’évolution des formes de lutte.

Le scénario de Jorge Semprún est très marqué par son histoire personnelle, sa lutte comme clandestin du Parti communiste espagnol, son éviction en 1964 de la direction du parti pour de graves divergences de vues avec le secrétaire général Santiago Carrillo. Dans son livre Autobiographie de Federico Sánchez, Jorge Semprún revient sur le thème du film en précisant : « L’un des thèmes principaux du film est justement la critique du mot d’ordre de grève générale conçu comme simple expédient idéologique, davantage destiné à unifier religieusement la conscience des militants qu’à agir sur la réalité. »

Le titre s’inspire du fameux document par lequel Franco déclara le 1er avril 1939 que la guerre civile était terminée.


Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces