Salarié·es d’artisans du bâtiment, ne vous mettez pas vous-même et votre famille en danger !

mercredi 1er avril 2020
par  SUB-TP-BAM RP

Les artisans de nos métiers sont atteints, comme chacun·e, par la crise sanitaire que nous connaissons actuellement. Ils le sont peut-être sur deux plans : sanitaire et économique.

La fragilité financière de leur petite ou moyenne entreprise artisanale risque évidemment de les conduire à la faillite si déjà avant le confinement la boîte rencontrait des difficultés de trésorerie. Beaucoup d’entre eux ont énormément investi dans leur entreprise, et dans leur image d’entrepreneur, ce qui les amènent à vouloir reprendre (ou continuer) les chantiers.

Salarié.es de TPE ou de PME : vos vies valent + que leur survie économique !

Si vos patrons veulent vous obliger à reprendre les chantiers, refusez !

Pour ne pas cependant vous mettre en défaut, et vous exposer à un licenciement pour abandon de poste, notre syndicat vous recommande de suivre la procédure ci-dessous :

Comme indiqué dans notre fiche syndicale dédiée, si vous êtes dans une entreprise de moins de 11 salarié·es, usez de votre droit d’alerte en rédigeant un premier courrier (recommandé avec accusé de réception), envoyé à votre employeur.

  • Ce courrier doit demander à l’employeur des mesures de prévention conformément aux articles L4121- 1 à L4121-5 du Code du travail (respect de l’obligation de santé et de sécurité par l’employeur).
  • Il doit alerter sur la situation de travail dont vous avez un motif raisonnable de penser qu’elle présente un danger grave et imminent pour votre vie ou votre santé (sur la base de l’article L4131-1 du Code du travail) ainsi que de toute défectuosité constatée dans les systèmes de protection. A l’appui de ce courrier, joignez toutes les photos ou autres (sms d’un responsable hiérarchique, ...) pouvant illustrant ce que vous avancez.
  • Une copie du courrier doit en même temps être envoyée à l’Inspection du Travail (voir l’annuaire en ligne).

Avant l’envoi de ce courrier, vous pouvez nous en envoyer une copie afin de recueillir notre conseil : par mail à sub2@wanadoo.fr). Selon votre souhait, nous pouvons doubler votre courrier d’un courrier syndical d’alerte à l’Inspection du Travail.

Encore plus que d’ordinaire, en cette période de confinement, salarié·es du BTP, ne restez pas seul·es : rejoignez le syndicat, votre organisation de classe !



Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2020

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces