REUNION INFORMELLE DE TRAVAILLEURS DU BTP SOUHAITANT SE MOBILISER DANS LE MOUVEMENT DE CONTESTATION SOCIALE DE LA REFORME DES RETRAITES

mardi 11 février 2020
par  SUB-TP-BAM RP

A l’initiative du Syndicat Unifié du Bâtiment s’est tenue, dans ses locaux, une première réunion de coordination de l’ensemble des travailleurs et travailleuses de nos branches souhaitant tenter de construire une mobilisation commune de nos différents métiers.

Ce sont ainsi trouvés rassemblés une trentaine de participant.es couvrant les champs de la pierre, du bois et du fer, de la maçonnerie, de l’électricité et de la plomberie, des espaces verts et de la voirie, de l’urbanisme et de l’architecture, du logement social et des services techniques de la Ville.

Militants syndicalistes, gilets jaunes, écologistes et inorganisés, ensemble pour échanger sur ce qui peut les rassembler.

Dans un premier temps, le syndicat a exprimé sa difficulté a concevoir une lutte commune avec des artisans-employeurs, sa vocation étant de défendre les seuls salariés. S’il peut concevoir que, suivant la taille de beaucoup de micro-entreprises du Bâtiment, ces employeurs rencontrent eux-aussi des problèmes de pénibilité et de retraite, il ne peut envisager de lutte commune sans en définir parfaitement les contours.
Les membres du groupe FaceBook (Artisans et ouvriers du BTP …), souhaitent avant tout rassembler un maximum de travailleurs et de travailleuses sans définir de lignes rouges entre eux.

Ensuite, il y a eut plusieurs interventions :
• Sur les expériences professionnelles de camarades et membres du groupe FB.
• Sur la définition de revendications communes par des membres FB, qui avaient réalisé des tracts : pénibilité, retraite…

Puis l’intervention d’un camarade sur les luttes en cours au service propreté de la mairie de Paris.

Propositions d’actions communes :
• Proposition des membres FB, de se rejoindre à une actions collective le samedi 22 février sur Paris. Une action escargot est programmée sur le périph avec les véhicules des travailleurs du BTP. Le syndicat n’a pu se positionner sur cet appel, devant d’abord en référer démocratiquement auprès de ses adhérents.

• Seconde proposition, portée par un des participant : rejoindre Extinction Rébellion qui envisage le blocage d’un chantier. Des réserves ont été formulées sur une action visant à bloquer un chantier sans en avertir les travailleurs sur place.

En guise de Conclusion provisoire :
Comme cela s’exprime dans le cadre des coordinations, le temps de l’échange est primordial. Pouvoir s’écouter et s’entendre, au-delà des différences est absolument nécessaire à toute convergence.

En ce sens une nouvelle réunion est prévue :
Le mercredi 12 février à 18H30, au 33 rue des Vignoles à Paris.

Vous y êtes tous et toutes les bienvenu.es


Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces