Cuisiner au SUB : La munstiflette

mercredi 8 février 2017
par  SUB-TP-BAM RP

• Cuisiner au SUB c’est cuisiner pour beaucoup de personnes.

Soit une petite dizaine s’il s’agit de ravitailler les camarades affamés lors d’une journée que l’on passe ensemble à l’occasion d’une formation par exemple.
Soit plusieurs dizaines de personnes s’il s’agit proposer de tenir un stand et de proposer une petite restauration lors d’évènements.

• Cuisiner au SUB c’est aussi cuisiner avec peu de matériel mais beaucoup de petites mains, les plombs qui sautent, pas de four mais deux brûleurs et un barbecue.

• Cuisiner au SUB c’est trouver des recettes faciles, économiques, rapides, réalisables avec les moyens dont nous disposons (soit on va être clair : peu de moyen si ce n’est du temps et de la motivation et de l’organisation)

Lors de la journée de commémoration critique du 12 novembre, il était prévu de distribuer une cinquantaine de repas. Le groupe chargé de réfléchir à la composition du repas était composé de trois camarades originaire de la région Flandres-Alsace. Il a été facile de s’accorder sur l’ingrédient star du menu : Joie et félicité sur la terre le MUNSTER <3

La première recette publiée sera donc une recette dégoulinante de fromage, une tartiflette alsacienne (soit un brassage culinaire pour bien sur faire écho à une des problématiques débattues lors de la journée : Y a-t-il eu brassage dans la boue des tranchées ? et pas juste pour manger des patates avec du fromage trop bon)
….J’ai nommé la Munstiflette !

Ingrédients pour une soixantaine de barquettes en aluminium :

  • 20 kg de pommes de terre,
  • 5kg d’oignons,
  • huile végétale, sucre et vinaigre pour caraméliser un peu les oignons
  • 25 munsters,

Matériel :

  • plein d’économes pour éplucher les patates,
  • des mouchoirs et des couteux qui coupent pour les oignons,
  • des camarades motivés (surtout pour les oignons)

Toute la recette tient ensuite en trois étapes clés :

  • Couper (les patates en rondelle, les oignons en émincé, le munster en deux dans le sens de la longueur puis en quart)
  • Cuire (les patates jusqu’à ce qu’on puisse enfoncer un couteau facilement dedans, les oignons jusqu’à ce qu’ils soient translucides et éventuellement les caraméliser)
  • Composer les barquettes : mélanger les patates et les oignons, remplir les ¾ des barquettes avec le mélange, déposer sur le dessus deux morceaux de munster.

Comment réchauffer et gratiner ces barquettes de munstiflette quand brancher UN four (et déjà avec un seul four on était mal barré) sur le réseau fait sauter les plombs ?
Au Barbecue ! En les empilant sur la grille du barbecue et en les échangeant régulièrement de place.
Et grâce au barbecue, les barquettes en plus de gratiner, sont tenus longtemps au chaud et fleurent bon dans toute l’impasse des Vignoles.
L’idée lumineuse (plat en barquette alu + barbecue) a depuis été brevetée.
Et pour accompagner tout cela :

  • une salade endive-orange (une centaine d’endive, 25 oranges + bol de vinaigrette à disposition),
  • des petits sablés avec compote de pomme (5kg de pommes et un camarade doué en cuisine pour les sablés),
  • de la bière brassée maison avec l’aide de la Bourse d’Entraide du syndicat

Et l’ensemble du menu salade –munstiflette –dessert pour 4€

Rien que ça méritait de se déplacer dans le froid et la pluie pour venir assister à la journée et à la soirée du 12 novembre organisé par le SUB… et manger sa munstiflette sur l’air de « A bas l’Etat Policier ».


Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces