Le premier vide-grenier du SUB

lundi 19 décembre 2016
par  SUB-TP-BAM RP

Après un premier essai raté, le SUB a réussi à tenir son premier stand de vide-grenier, le 2 octobre à Montreuil !

Toutes les étapes ont été validées et même si elles peuvent paraître simple, tout devient beaucoup plus complexe quand il faut s’organiser à plusieurs et se rendre disponible à plusieurs…

Rangement du capharnaüm matériel du local rue des Vignoles
et tri des affaires vendables

  • Difficultés :
    • Trouver des gens motivés pour fouiller tout ça.
    • Risque de retrouver des choses dont plus personne ne connaît l’utilité et devoir, par respect du principe de précaution, de nouveau leur trouver une place. Risque de se retrouver assommé-e par un mégaphone/une banderole/du café zapatiste…
    • Risque d’y passer sa journée et sa nuit.
  • Avantages :
    • Retrouver des choses et les ranger toutes dans un même endroit, accessible et logiques et donc limiter le risque de les acheter en quintuple exemplaire.
    • Savoir que l’on va pouvoir cuisiner des plats au curry pendant les trois prochaines années (plus besoin de réfléchir pour les prochains évènements).

Inscription dans les temps

  • Difficultés :
    • Trouver le camarade qui habite le plus près possible du lieu d’inscription.
    • Espérer qu’il ait envie de se lever un samedi matin pour aller faire la queue.
    • Espérer qu’il ne soit pas déjà mobilisé pour le cours d’alphabétisation et les permanences.
  • Avantage : ce n’était pas moiiii

Trouver des camarades disponibles la journée du vide-grenier pour tenir le stand

  • Difficultés :
    • la motivation
    • la distance
    • la pluie
    • les problèmes d’agenda…
  • Avantage : passer entre 3 et 7h entre camarades, ça rapproche.

Trouver un moyen de transport pour les affaires le matin puis le soir
(la plus difficile des micro-étapes, car les camarades avec camionnette et disponibilité compatible se font rares)

  • Difficulté : Espérer très fort toute la journée que le camarade qui revient nous chercher n’aura pas un empêchement de dernière minute. Angoisse.
  • Avantage : Être ramené.e en voiture chez soi comme une princesse après avoir tout déchargé aux Vignoles.

Le vide-grenier, c’est aussi l’occasion de découvrir les goûts cinémato-littéraires de tes camarades via leurs DVDs et leurs bouquins et pouvoir en débattre :

« Mais toi, tu penses que ça s’articule comment le film Coyote Girl dans la lutte syndicale ? »
« Mais qui dans le syndicat a bien pu acheter Twighlight ? »

C’est également l’occasion d’inviter des gens à nos prochaines manifestations, provoquer le débat…

Mais plus sérieusement, le vide-grenier du SUB c’est surtout un moyen pour financer La Sub’stantielle, projet de coopérative alimentaire militante qui permettra d’assurer la distribution de colis alimentaire aux camarades en situation de précarité ainsi que la vente de produits solidaires.

Si vous avez loupé ce magnifique vide-grenier mais souhaitez tout de même encombrer vos placards et nous aider à monter La Sub’stancielle, il nous reste les plus beaux morceaux en vente ici :
https://www.leboncoin.fr/jeux_jouets/1054394304.htm
https://www.leboncoin.fr/jeux_jouets/1054392079.htm
https://www.leboncoin.fr/dvd_films/1054390214.htm
Et si vous aussi avez des objets dont vous souhaitez vous débarrasser, les vides-grenier de la Sub’stantielle peuvent vous y aider.

Et sinon, à bientôt sur les prochains stands !


Nous suivre sur Facebook Nous suivre sur Twitter Nous suivre sur RSS Faire un don

Navigation

Articles de la rubrique

  • Le premier vide-grenier du SUB

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

MaMeJeVeSaDiLu
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
Aucun évènement à venir d’ici la fin du mois

Annonces