Staf cnt

AESH, c’est pour quand le respect ?

En réponse à l’obstination du ministre qui refuse de s’engager vers une amélioration des conditions d’emploi des AESH et en réponse à la dégradation de leurs missions depuis la création des PIAL, les organisations CGT Éduc’action, CGT-Enseignement privé, CNT, FNEC-FP-FO, SNES, SNUIPP, SUD éducation, SUNDEP appellent les personnels à la

GRÈVE LE 8 AVRIL 2021
POUR UN VRAI STATUT, POUR L’ABANDON DES PIAL,
RETROUVONS-NOUS TOUTES ET TOUS
A 11H DEVANT LA DSDEN À QUIMPER LE 8 AVRIL
(Inspection académique : 1 boulevard du Finistère, Quimper )

Télécharger l’attestation-de-de_placement-de_rogatoire-pour-manifester

Tract intersyndical d’appel (suite…)

PDG n°11 L’ORDRE ET LA POLICE

Sommaire

Néolibéralisme façon police
« La fabrication du consentement » :
veiller, surveiller, discipliner, réprimer

Être en sécurité, sans police répressive, ce n’est pas une utopie :
L’expérience du Chiapas et du Rojava

 

 

C’est ici pour lire ou télécharger ce numéro (suite…)

Village des droits et des libertés, Quimper, samedi 20 mars

A Quimper, samedi 20 mars, Place Laënnec (devant la mairie), de 10 heures à 16 heures
Le Village des droits et des libertés
avec ses stands associatifs, ateliers, tables de lectures, débats… informera sur ces lois et décrets liberticides.
Venez participer, venez prendre, en cette période confinée, un bol d‘air de libertés.
Refusons cette spirale totalitaire, résistons en interpellant les parlementaires, en pétitionnant, en manifestant.
Préparons dès à présent la grande manifestation du 27 mars pour l‘abrogation de ces lois et décrets liberticides

UL CGT, CNT 29, UL FO, FSU, UL Solidaires, SNJ, AFPS pays de Cornouaille, Antifascistes du pays de Kemper, Fraternité Quimper, Arts et Culture, LDH, Libre Pensée, Mouvement de la Paix, EELV, Ensemble, FI, PCF, NPA, Gilets Jaunes…

8 mars Journée Internationale de lutte et de grève pour les droits des femmes

Dans le cadre de la Journée Internationale de lutte et de grève pour les droits des femmes, la CNT, avec un collectif d’organisations, appelle à manifester à Quimper. Rendez-vous
DIMANCHE 7 MARS à 14 h 30,
Place Laënnec ( devant l’Hôtel de Ville )
——————————————————————–
Signataires de l’appel : AFPS du pays de Cornouaille, CNT , Comité de défense de l’hôpital de Concarneau, Ensemble, FSU, Générations, Gilets jaunes, LDH, Libre Pensée 29, NPA, PCF, Solidaires 29, Planning familial de Douarnenez …

Huit mois ferme pour une main sur un bouclier

Huit mois ferme, c’est la condamnation dont a écopé IanB, militant de longue date, pour avoir dénoncé les violences policières et judiciaires.
Pour rappel, on lui doit d’avoir participé à la création du collectif « Désarmons-les !(1)», à la réalisation d’une brochure sur les armes et méthodes (légales ou constatées) des forces de répression (police et militaire) et comment s’en défendre (première version en 2012), plus récemment à la réalisation du film « À nos corps défendants » (2019), et sans oublier une forte implication dans les conférences et événements traitant de ces sujets aux quatre coins du pays, par exemple lors de notre Fête de L’Autogestion en mai 2019.
Il a été accusé de délit de groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations et un flic l’accuse également de violences physique et d’outrage. (suite…)

Contre la politique sécuritaire samedi 30 janvier, Quimper

Rassemblement et manifestation


Télécharger tract 30 janvier
(suite…)

Copinage : souscription pour la publication de Gueule d‘Or


Cette bande dessinée retrace des événements qui vont ébranler les rues de Brest lors des premières décennies révolutionnaires de ce xxe siècle. Jules le Gall et Victor Pengam, ouvriers de l‘arsenal et syndicalistes en lutte, seront accusés d‘«anarchisme » selon les « lois scélérates » en pleine fameuse période de Ravachol à la Bande à Bonnot et dans un contexte historique où la lutte des classes s‘intensifie sur le plan international. Les deux comparses vont écrire ainsi une page marquante de l‘histoire du combat des exploités et du syndicalisme libertaire. Un temps où la répression de la lutte ouvrière était synonyme de sang versé sur les pavés, que la pluie nettoyait rapidement, sous le regard rassuré de la bourgeoisie d‘une ville pourtant profondément prolétaire.

(suite…)

Pour le respect de l’État de droit et de nos libertés, Vendredi 18 décembre 18 h, Quimper

Pour le respect de l’État de droit et de nos libertés

Vendredi 18 décembre à 18 heures place de la Résistance (Plateau de la déesse) à Quimper rassemblement et manifestation pour le respect de l’État de droit et de nos libertés
Munis de vos lampes torche
Depuis plusieurs jours, partout en France, des milliers de travailleuses et de travailleurs, de citoyens, jeunes et moins jeunes, ont exprimé leur attachement profond aux libertés de manifester, d’informer, d’être informé et plus globalement leur opposition aux politiques sécuritaires. Elles/ils ont massivement dénoncé les violences policières, dont les populations racisées et les mouvements sociaux sont les premières victimes.

Alors que le projet de loi dit de « Sécurité globale » a été adopté à l’Assemblée nationale, le gouvernement prétend répondre à ce mouvement massif de contestation en évoquant une réécriture de l’article 24.
Ce sera insuffisant pour nous donner des garanties sur la liberté de la presse de pouvoir diffuser des images, en particulier celles des violences policières. Or, l’actualité nous prouve plus que jamais que sans images diffusées par la société civile ou la presse, ces violences resteront impunies.
Face à cette politique autoritaire et au basculement vers un État policier, le mouvement de résistance ne s’arrêtera pas tant que nous n’aurons pas obtenu une véritable sortie de la politique sécuritaire et l’abandon de l’ensemble des lois liberticides.

Les organisations signataires : CNT, FO, FSU, Solidaires, Syndicat National des Journalistes, Association France-Palestine Solidarité du pays de Cornouaille, Collectif Antifasciste du pays de Kemper, Fraternité Kemper, LDH, Coopérative Sociale et Écologique du pays de Kemper, Ensemble, FI, PCF, NPA Kemper,collectif des Gilets jaunes et citoyens en colère du pays Glazik

Contre la politique sécuritaire et la loi de « Sécurité globale » samedi 28 novembre, Brest

 Contre la politique sécuritaire et la loi de « Sécurité globale » Rassemblement samedi 28 novembre 15h, place de la Liberté, Brest

attestation dérogatoire manif

1.500 personnes se sont rassemblées samedi dernier à Brest pour demander le retrait de la loi « sécurité globale », alors que d’autres rassemblements ont eu lieu aussi sur le territoire national. Ce fut un bol d’air démocratique.

Associations, organisations de défense des droits de l’Homme, syndicats, partis politiques, mais avant tout des citoyens, ont dénoncé cette proposition de loi portant atteinte aux libertés fondamentales de la population. La mobilisation qui commence à peine s’intensifie chaque jour un peu plus dans toutes les villes de France. Le rapport de force s’inverse.

Malgré cela, l’article 24 de la loi « sécurité globale » interdisant la diffusion malveillante d’images de policiers mais également les dispositions relatives à l’instauration des drones ont été adoptées cette semaine à l’Assemblée nationale.
(suite…)

Contre une loi liberticide ! samedi 21 novembre Brest

Contre une loi liberticide
Manifestation à BREST, Place de la Liberté,Samedi 21 novembre à 15h

Une attestation de déplacement dérogatoire pour cette manifestation peut être téléchargée ici :
Attestation dérogatoire manif

[ À noter qu’une autre manifestation est prévue à 13h30, à l’initiative des Gilets Jaunes ]


(suite…)

Catégories