Concert Joe Hill, la création d’une contre-culture ouvrière et révolutionnaire aux États-Unis

Tribute to Joe Hill

Le chanteur wobbly, fusillé par l’État en 1915, réinterprété par

Angela (Julie Colère), Caro (Raf, Folk you...), Crash (Destroy Putas), David (ex-Action Directe), Dee, François (Talune), Fred Alpi (The Angry Cats), Géraldine (Cartouche, La Twal), Gilles Fegeant, Gisèle Pape, Jo, Jules (ex-Action Directe), Kroq (Necrofilles, Mississipi Poney Club...), Les Chanteurs livreurs, Renaud (La Rabia)

À l’occasion du concert au 33 rue des Vignoles, Paris 20e, le

Samedi 6 juin à 19 heures

Entrée prix libre.

Événement facebook

Organisé par les éditions de la CNT-RP

Joe Hill

Joe Hill, syndicaliste et chanteur hobo révolutionnaire, figure populaire des luttes IWW, est fusillé par l’État américain en 1915. Ses chansons et son engagement, ainsi que les luttes révolutionnaires IWW, ont influencé et inspiré un courant d’expression populaire auquel Woody Guthrie, Jack Kerouac, Joan Baez, Bob Dylan, Tom Morello et tant d’autres se réfèrent. Joe Hill a affirmé par le fait que "les gens qui ne sont rien" peuvent prendre la parole. À l’occasion de la sortie du récit de sa vie et de son influence sur le mouvement artistique populaire et révolutionnaire, des musiciens de tout horizon réinterprètent ses texte en mode "piquet de grève".


Un compte-rendu de la soirée