L’Entreprise IKEA s’ennorgueillit d’être une entreprise où il fait bon vivre pour les salarié-es et où le dialogue est permanent. La réalité est bien loin de cet "idéal" dans les magasins IKEA de Torsvick (Suède).

La Direction vient de prendre une série de mesures qui accroissent la pénibilité du travail : suppresion des pauses, réduction des salaires, obligation de travailler certains Week ends, horaires flexibles imposés.

Quant au dialogue avec les salariés il est inexistant : la Direction et ses membres prennent des décisions unilatérales et font la sourde oreille aux revendications des salarié-es.

La section syndicale de la SAC (anarcho-syndicaliste)est boycotté et réprimée : les militants sont interdits de panneau syndical d’information au sein des IKEA et menacé-es par la Direction.