" L’Inter-Centrale CNTG-USTG élargie aux centrales ONSLG et UDTG, félicite et encourage les populations guinéennes, particulièrement la jeunesse et s’incline pieusement devant la mémoire des martyrs tombés sous les balles des forces de l’ordre et les rassure que leur sacrifice ne restera pas vain. Elle rappelle aux travailleurs qu’une grandiose marche pacifique aura lieu le Lundi 22 janvier 2007 à partir de 9 heures à Conakry. Les Unions régionales, Préfectorales communales et locales sont invitées à prendre toutes les mêmes dispositions pour que sur toute l’étendue du territoire la marche se déroule au même moment." Lettre d’info 33 de l’intercentrale CNTG-USTG du 20 janvier 2007.

Après avoir signé l’appel de la société civile guinéenne en France et avoir participé à la manifestation organisée par cette dernière le samedi 20 janvier aux abords de l’ambassade de Guinée à Paris, qui a rassemblé plus de 500 personnes, la CNT française, apporte tout son soutien à la lutte des travailleurs et du peuple guinéen. Malgré les morts, la répression des manifestations, la persécution des militants jusque dans leurs maisons, le matraquage médiatique organisé par les médias d’Etat et les menaces de mort à l’encontre des responsables syndicalistes faites par le dictateur Lansana Conté, les travailleurs et le peuple guinéen montrent aujourd’hui, à travers le courage et la dignité de ses organisations syndicales notamment, qu’aucun Etat ne peut impunément opprimer un peuple. La liberté ne se donne pas mais elle se gagne, voilà le fondement de toute action syndicale qu’aujourd’hui l’intercentrale CNTG-USTG revendique et met en pratique aux yeux du monde entier. La CNT continuera de participer à toute mobilisation en France visant à soutenir cette lutte et à la populariser auprès de tous ses contacts, comme elle l’a fait auprès des syndicats CSP-Cameroun et Lutte ouvrière-Congo (voir leur déclaration ci-dessous). Elle dénonce toute forme de répression de l’État guinéen et demande la satisfaction immédiate de la plateforme revendicative de l’intercentrale CNTG-USTG. La CNT apporte enfin tout son soutien à l’appel à manifestation du lundi 22 janvier. Aujourd’hui avec les travailleurs guinéens, demain avec ceux qui suivront leur exemple : avec les opprimés toujours, avec les oppresseurs jamais ! Seule la lutte paye, vive la solidarité syndicale internationale ! "A Khadan"( ça suffit !)

Tout message de soutien peut être envoyé à l’adresse africa cnt-f.org ;, la CNT se chargeant de les faire parvenir aux camarades guinéens. Nous rappelons qu’une information régulière peut être trouvée sur les sites Internet www.aminata.com, www.guineenews.org et www.kibarou.com

CNT-secrétariat international www.cnt-f.org/international africa cnt-f.org

MESSAGES DE SOLIDARITE :

- LUTTE OUVRIÈRE, RDC

"A TOUS LES CAMARaDES DES CENTRALES SYNDICALES CNTG/USTG/ONSLG/UDTG Tous les travailleurs(euses) du syndicat LUTTE OUVRIERE, en sigle LO de la République Démocratique du Congo, me chargent de vous apporter tout leur soutien à la grève générale et la lutte pour l’émancipation que vous menez depuis le 10 janvier 2007. Votre courage syndical doit nous interpeller tous afin d’exercer une pression forte à nos dirigeants politiques pour l’amélioration des conditions sociales de nos membres. C’est pourqoui,nous exigeons la satisfaction de toutes vos revendications et, nous associons à la manifestation de la société civile de votre pays en France. Nous compatissons aussi à la douleur qui frappe les familles de toutes les personnes décédées lors des différentes manifestations,victimes de l’intolérance. TENEZ BON,CAR VOUS N’ETES PAS LOIN DU BON RESULTAT Vive la solidarité internationale, vive la lutte des travailleurs ! Pour le syndicat LUTTE OUVRIERE, Jean MUSA, Secrétaire général, B.P 177, Kinshasa 1/RDC"

- CSP, CAMEROUN

"Chers Camarades, La Centrale Syndicale du Secteur Public par ma voix apporte tout son soutien à la grève Générale illimitée lancée le 10 janvier 2007 par la CNTG et l’USTG, deux centrales syndicales Guinéennes avec le soutien d’autres organisations syndicales à savoir ONSLG et UDTG. La CSP s’associe à eux pour exiger la satisfaction immédiate de l’ensemble des points de la plate-forme présentée par ces organisations syndicales. L’adhésion massive des populations Guinéennes ainsi que le succès manifeste de cette grève est un indicateur clair de la légitimité et la justesse des revendications portées par les camarades guinéens pour la défense des droits des travailleurs, la lutte contre la corruption, l’impunité et les dérives liberticides et fascistes du régime Conté. Elle constitue un exemple pour tous les syndicalistes à un niveau mondial, prouvant que l’organisation syndicale de par son attachement à l’indépendance et à ses valeurs de justice sociale et de dignité est le fer de lance des luttes pour la défense des droits moraux et matériaux des peuples.

Nous continuons de suivre attentivement l’évolution de cet événement et vous rassurons du soutien total des syndicats affiliés à la CSP et de leurs militants. Vive la solidarité internationale, vive la lutte des travailleurs ! Un pour tous, Tous pour un ! Pour la CSP, le Président, BIKOKO Jean-Marc"