au 33 rue des Vignoles - 75020 Paris
Métro Avron ou Buzenval

Débat de 17h à 19h
La fin du mirage expérimental : vers la normalisation des pratiques éducatives et sociales

A partir de 20h
Et Vlan !
Cabaret Boris Vian par le Théatre du fil

Restauration à prix libre, bar, tables de presse, zone de gratuité...

Le flyer en pdf

...........

La fin du mirage expérimental / vers une normalisation des pratiques éducatives et sociales

Des expériences ont cours ici et là, portées par des professionnels du social et de l’éducation comme autant de qui construisent des projets dans les institutions en faisant un pas de côté dans les ordinaires de l’institution. Ces projets s’adressent souvent « à tout le monde » mais surtout à celles et ceux qui en ont assez d’être des objets du système éducatif, à celles et ceux qui en ont assez de subir le travail social, à celles et ceux qui veulent mettre du sens à leur projet de vie parce que c’est le la leur faut-il le rappeler et qu’ils et elles l’ont choisi. Certains de ces projets, bien qu’ayant montré leur intérêt et leur nécessité, aujourd’hui disparaissent, ou sont menacés parce qu’il ne rentrent plus dans les clous -clous dans lesquels d’ailleurs, ils n’étaient jamais rentrés- ! et les moyens qui leur étaient alloués sont redistribués au profit de projets plus normatifs voire carcéraux en ce qui concerne la PJJ.

Les défenseurs du pas de côté sont priés de réintégrer doit revenir sur le droit chemin. et l’Etat qui utilisait, il y a encore quelques années ces expériences comme des vitrines, m’étant son énergie à tenter de les contrôler tout en les conservant entend désormais s’en passer. Plus même de ghetto et d’enclave expérimentale, la guerre qui est menée désormais est tout autre que celle du contrôle en sous main des marginalités, il faut empêcher la survenue des moindres envies de veut réduire cette créativité, de cette liberté, des pratiques différentes à un simple mirage qu’il faudrait ranger dans nos souvenirs.

Parce que nous pensons qu’il est important de parler de ces projets qui malgré les contrôle voient en leur sein s’exercer l’imagination des travailleurs nous paraissent participer de la transformation sociale, nous vous invitons à venir en discuter avec entre autres des acteurs et actrices du lycée autogéré de Paris (LAP), d’Espace Vie Adolescence (EVA) et de la troupe du Théâtre du fil qui nous fera partager une de ses créations (cabaret Boris Vian) autour de la vie de Boris Vian, en montant sur scène après le débat.

Cabaret-débat co-organisé par le syndicat CNT santé social & CT région parisienne et le collectif NRV


A cette occasion, le Collectif NRV sort le premier numéro de son fanzine "Travail social, perds ton sang froid"