Comment adhérer ?

Consultez l’annuaire de la CNT pour déterminer s’il existe un syndicat de votre branche dans votre région ou, à défaut un syndicat interprofessionel ou une union départementale ou régionale.

Si oui, imprimez et envoyez leur ce formulaire ou un email.
Si il n’y a pas de syndicat, contactez le Bureau Confédéral

Pourquoi adhérer ?

La Confédération nationale du travail essaie de développer un syndicalisme différent : le syndicalisme a pris de mauvaises habitudes : institutionnalisation, paritarisme, corporatisme, perte du sens de la solidarité. Éblouis par le miracle économique, les salariés ont progressivement laissé des spécialistes de la négociation gérer leurs intérêts à leur place. Les employeurs, eux, étaient trop heureux d’avoir affaire à des professionnels du syndicalisme plutôt qu’à des salariés toujours plus turbulents et imprévisibles... Et puis crac ! Le chantage à la "crise", le retour en force du libéralisme, la fin de l’État-providence et voici où nous en sommes : coupure de la société entre chômeurs et précaires d’un côté, salariés de l’autre

C’est pourquoi nous pensons que le syndicalisme doit redevenir ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être : révolutionnaire, c’est-à-dire porteur d’un projet pour une société plus juste, plus égalitaire, plus libre... Aussi, pour l’immédiat la CNT propose-t-elle une pratique syndicale qui dépasse la cogestion frileuse de la société telle qu’elle est. Il s’agit, bien entendu, de défendre les intérêts immédiats des salariés. Mais il s’agit aussi d’ébaucher dès maintenant un autre futur, en adoptant une méthodologie syndicale en rupture avec les schémas hiérarchiques qui régissent notre présent.

La CNT c’est l’effort militant à la place de la bureaucratisation ; c’est la solidarité interprofessionnelle à la place du corporatisme ; c’est un syndicalisme libre de toute interférence politique. Comme tous syndicat reconnu, la CNT dispose de droits. Elle utilise tous les moyens d’expression mis à sa disposition : tracts, panneaux syndicaux, réunions d’informations. Elle utilise toutes les procédures, en tant que défenseur, pour soutenir les travailleurs (prud’hommes, conseil d’État) Les sections syndicales et les syndicats locaux disposent d’une totale autonomie dans le cadre de nos statuts.

Rejoindre la CNT, c’est déjà agir : la multiplication des sections et syndicats départementaux est une nécessité incontournable pour le développement des luttes comme de notre syndicat.