comprendre l’intermittence et ses conséquences dans les métiers du spectacle.

Une archive de 2004 toujours d’actualité.

mardi 24 mars 2015, par web_sam


"Le salarié intermittent se définit lui-même au travers de son « statut ». Or l’intermittence n’est pas un statut professionnel particulier. L’ouvrier du spectacle est un salarié en C.D.D. quand il travaille et un chômeur quand il ne travaille pas, comme tous les autres ouvriers qui ne sont pas en C.D.I. (et c’est la même chose pour les artistes). L’utilisation généralisée du terme « statut d’intermittent » laisse entendre que le chômage fait partie du travail, et entretient la représentation d’un rapport spécifique à l’emploi. Si le terme de « statut » est si répandu, c’est qu’il en existe quand même peut-être un qui n’est écrit dans aucun texte de loi, mais se constate d’une certaine façon dans la réalité des rapports de production et l’idée que tout le monde s’en fait. L’idée de “statut” est intimement liée à celle de “spécificité”."

titre documents joints



  • PDF - 372.6 ko