N° 3 de la lettr’infos du STICS 13 - juin/juillet 2009

samedi 27 juin 2009, par web_sam


- CNT-PTT confortée dans ses droits syndicaux

- La mobilisation du 13 juin

- Le zigzague à la CIMADE

- Des brèves de l’organisation

- CNT-PTT confortée dans ses droits syndicaux

La Poste - entreprise publique en voie de privatisation - est connue depuis des années pour ses pratiques répressives à l’encontre des structures et militant-e-s syndicaux. Le 27 janvier 2006, la direction et des syndicats de La Poste signent un accord sur le droit syndical prévoyant notamment l’obligation de la présentation aux élections paritaires et professionnelles et excluant donc de fait la CNT.
Le 15 mai 2009, le Conseil d’Etat saisi par la Fédération CNT PTT rend sa décision : l’accord est annulé, la Fédération CNT PTT est confortée dans son droit. Nous ne tirons aucune gloire de cette décision de la justice bourgeoise mais nous réjouissons par contre que notre militantisme et nos revendications puissent à nouveau toucher l’ensemble des salarié-e-s de La Poste.

Pour en savoir plus : http://www.cnt-f.org/fedeptt
Infos sur une nouvelle attaque de La Poste à Marseille : http://www.millebabords.org/spip.php?article11604

- La mobilisation du 13 juin

Après la dimension "historique" de l’alliance des centrales syndicales, après un début d’année de fortes tensions et mobilisations, c’est la baisse historique du nombre de participants à la manif anti-crise du 13 juin. Ils étaient deux milles à Marseille, 150.000 dans toute la France - alors que les mobilisations précédentes étaient 10, voire 20 fois plus fortes.
La lâcheté des grandes confédérations, qui se privent et nous privent des seuls outils de lutte efficaces, éclate au jour. Pourtant on pouvait p.ex. lire dans Le Monde du 26/05 : "Les idées portées par le syndicalisme des SUD et de la CNT ne sont pas majoritaires en termes organisationnels et médiatiques mais beaucoup de salariés et de précaires sont prêts [...] à des luttes dures du type LKP." Les soi-disant stratèges syndicaux se trouvent dans une impasse, ils se coupent de leurs bases. Espérons qu’ils entrevoient un jour prochain la seule issue possible : la grève générale reconductible dès la rentrée.

Le Monde, 26/05/2009 : http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/05/26/
les-greves-d-un-jour-tous-les-deux-mois-ne-servent-a-rien_1198380_3224.html

- Le zigzague à la CIMADE
Après que les salarié-e-s à Marseille ont donné leur apéro de départ le 29 mai, licenciés mais soulagés ; revirement : le lendemain même, la direction de la CIMADE a obtenu du tribunal administratif de Paris un sursis inattendu. En effet ce dernier a suspendu les contrats conclus entre le honteux ministère de l’immigration et les structures censées de remplacer la CIMADE dans les Centres de Rétention Administrative (CRA). Ainsi le détournement de la mission d’assistance juridique assurée par les salarié-e-s de la CIMADE en une simple mission d’information auprès des retenu-e-s est empêchée pour trois mois encore.

Contact à la section : cnt-cimade@cnt-f.org

- Des brèves de l’organisation
L’action syndicale n’est pas un crime ! Tel est le titre d’un communiqué de la CNT 13 (union locale) devant la répression qui vise différent-e-s militant-e-s syndicaux à Marseille. Lisez l’intégralité du texte :
http://www.cnt-f.org/sam/spip.php?article67

A lire également le communiqué de la CNT-FTE (Education) face à la menace de licenciement d’Erwan Redon (des militants du STICS participent au comité de solidarité local) :

http://www.cnt-f.org/sam/spip.php?article68

La version actualisée des statuts du STICS 13 est maintenant en ligne sur :

http://www.cnt-f.org/sam/IMG/pdf/Statuts_STICS_2009-06-17_mep-web.pdf


STICS 13
Adresse : 12, rue de l’évêché, 13002 Marseille. E-Mail : stics13@cnt-f.org

Permanences syndicales : 1er & 3e samedi de 14 à 16 h – Bus 49/55/83, Tram 2, Métro 2.

Internet : www.cnt-f.org/sam

Pour s’inscrire ou désinscrire de la lettr’infos, envoyez un courriel à l’adresse du syndicat : stics13@cnt-f.org

titre documents joints