Lettr’infos du STICS 13 – N° 6 – mars/avril 2010

dimanche 28 mars 2010


+++ Retraite : Pour l’abrogation des contre-réformes +++ Ça continue :
Solidarité avec les grévistes sans-papiers +++ Solidarité pour la liberté
syndicale à Berlin +++ Des brèves de l’organisation +++

+++ Retraite : Pour l’abrogation des contre-réformes depuis 1993 +++

Réunion publique d’information de la CNT 13 : samedi 20 mars, 15h à Mille
Bâbords (61 rue consolat, 13001)

Des années décisives, notre système de retraites en a déjà connu depuis
1993 : 1995, 2000 (pour les retraites complémentaires du secteur privé),
2003, 2007… Mais 2010 sera de nouveau une année décisive parce que le
gouvernement et le Medef ne sont pas encore arrivés à leurs fins et qu’ils
comptent bien utiliser le déficit record laissé par la crise (produit
direct de leurs politiques) pour aller encore plus loin dans leur
contre-réforme de notre système de retraite.
Pendant que le produit intérieur brut et la productivité ne cesse de
s’accroître toutes les années, pendant que les travailleurs et
travailleuses en France créent de plus en plus de richesses, l’État et le
patronat essaient de nous faire avaler leur argument « démographique ». Ce qui se dessine pour l’automne, c’est la remise en cause des 60 ans (qui
sont plus théoriques que réels : au privé, en moyen, on part à 61,1 ans à
la retraite) ; un nouvel allongement de la durée de cotisation ; la mise
en place d’un régime par points favorisant l’individualisation au
détriment de la solidarité.

On en a marre de mensonges et de catastrophisme ! Le problème, ce n’est
pas notre espérance de vie accrue, mais la question centrale de la vie en
société : le partage des richesses produites !

Trouvez notre tract n° 1 sur :
http://www.cnt-f.org/sam/IMG/pdf/Tract_Retraite_UL1modif_RP_1_.pdf

Manifestation intersyndicale des secteurs public et privé : mardi 23 mars,
10h30 au Vieux Port

+++ Ça continue : Solidarité avec les grévistes sans-papiers +++

Ca fait maintenant plus de cinq mois que la grève des travailleurs
sans-papiers en région parisienne perdure. Ainsi, le Collectif de soutien
de Marseille continue aussi : Après la manif mi-janvier, on a mis en place
un rassemblement hebdomadaire le vendredi de 18 à 19h aux escaliers de la gare St. Charles ce qui permet de répandre l’information sur la lutte
menée et de récolter de l’argent qui est envoyé à la caisse de grève
unitaire à Paris.
C’est dans le même optique que s’est déroulé mi-mars une deuxième soirée
de soutien à la Maison du peuple kurde. Avec une centaine de personnes
présentes, on a pu récolter des fonds pour soutenir les grévistes
parisiens. Au vu des différentes interventions lors du débat et de la
projection du film « Remue-ménage » sur la grève chez Arcade/Accor
(2002/2003) le bilan ne peut être que positif. merci aux musiciens de tous
bords pour leur présence et leur soutien.

Reste à trouver le moyen ultime de faire plier le gouvernement…

Pour contacter le collectif marseillais : soutien.grevesanspap13@gmail.com
ou stics13@cnt-f.org

+++ Solidarité internationale pour la liberté syndicale à Berlin +++

L’interdiction pour le syndicat FAU Berlin de se désigner comme tel (cf.
Lettr’infos N° 5) a été confirmé par des tribunaux berlinois en janvier et
février 2010. Depuis, les patrons du cinéma Babylon multiplient les
démarches pour obtenir des amendes ou même la prison contre la FAU Berlin.
Le syndicat anarcho-syndicaliste, soutenu par sa confédération, appelait à
une journée d’action internationale qui a rassemblé fin janvier des
syndicalistes dans 20 pays du monde. En France, il y avait des actions à
Marseille, Lille, Paris, Montpellier et Lyon. À Berlin, le nombre de
manifestants s’est doublé (par rapport à la première fin 2009) à 600
participants défendant la liberté syndicale ; de même s’est crée par des
syndicalistes DGB, malgré la réserve de leurs syndicats respectifs, un
comité de soutien. Faites circuler l’information dans vos réseaux
militants ! (Pour reprendre un tract CNT, adressez-vous à
allemagne@cnt-f.org)

Le site spécial « Solidarité FAU » (plus d’infos, vidéos, appels) :
www.cnt-f.org/international/spip.php ?rubrique45 – Inscrivez votre
collectif soit de travail, syndical ou associatif dans la liste des
soutiens !

+++ Des brèves de l’organisation +++

Le STICS 13 s’est doté d’un téléphone, suite aux exigences de
syndicalisation en février 2010. Vous pouvez désormais nous contacter ou
laisser un message sur le numéro suivant : 06.01.10.50.40.

Conjointement avec l’Union locale et avec le soutien de la Fédération CNT
Construction, le STICS 13 poursuit la « campagne BTP » par des collages et
tractages auprès de nombreux chantiers à Marseille.

Les place de vente à Marseille du Combat Syndicaliste, mensuel de la CNT,
ce sont : le local CNT ; l’épicerie, 18 rue de l’Évêché, les librairies « 
L’Écailler » (2 rue Barbaroux) et « L’odeur du temps » (35 rue Pavillon).


STICS 13
Adresse : 12, rue de l’évêché, 13002 Marseille.
Permanences syndicales : 1er & 3e samedi de 14 à 16 h – Bus 49/55/83, Tram 2, Métro 2.

Tél. : 06.01.10.50.40.
E-Mail : stics13@cnt-f.org.
Internet :
www.cnt-f.org/sam

Pour s’inscrire ou désinscrire de la lettr’infos, envoyez un courriel à
l’adresse du syndicat :stics13@cnt-f.org
N’hésitez pas à envoyer cette lettr’infos à vos collègues et vos amis.