Lettr’infos du CNT STICS 13 - N° 5 - janvier/février 2010

samedi 30 janvier 2010


+++ Solidarité avec la grève des travailleurs sans-papiers +++ Solidarité
internationale pour la liberté syndicale à Berlin +++ Liquidation de la
CIMADE dans 13 CRA +++ Des brèves de l’organisation +++

+++ Solidarité avec les grévistes sans-papiers +++

Dans l’optique de poursuivre la solidarité active avec la grève des
travailleurs sans-papiers (cf. Lettr’infos n° 4), la CNT 13 organisait fin
novembre une soirée de soutien. Une quarantaine de personnes présente à la soirée à l’occasion de laquelle deux grévistes sont venus de Paris pour
nous expliquer la situation. on a pu récolter 230 euros pour la caisse de
grève de la CNT nettoyage. Un bilan positif aussi pour la soirée qui a eu
lieu le lendemain à Nîmes.

Dans l’esprit de cette soirée, la CNT 13 cherchait à rassembler les onze
organisations engagées au niveau national. Nous avons constitué un
collectif de soutien marseillais. Avec l’appui des syndicalistes CNT et
SUD et notamment des militants RESF, LDH et la Cimade s’organisent les
tractages et collectes. Plus de 1.000 euros seront envoyés à Paris. Le 15
janvier enfin, 400 personnes ont manifesté à Marseille leur soutien aux
grévistes et, en même temps, exprimé leur rejet du débat sur l’« identité
nationale ».
Depuis plus de trois mois, le mouvement à Paris perdure : Les grévistes
déterminés contre un gouvernement têtu. Position ferme parce qu’il en
profite des sans-papiers, ayant travaillé p.ex. aux chantiers de Bouygues
BTP à l’Assemblée nationale. Les grévistes autant fermes poursuivent le
mouvement : même s’ils terminent une grève après satisfaction (EFFI, ...),
ils en préparent d’autres pour courir au secours de leurs collègues et
pour maintenir la pression.

Le droit du travail ignore la nationalité :
www.cnt-f.org/sam/spip.php ?article98
Pour contacter le collectif marseillais : soutien.grevesanspap13@gmail.com
ou stics13@cnt-f.org

+++ Solidarité internationale pour la liberté syndicale à Berlin +++

Depuis mi-décembre, il est interdit par la « justice », au syndicat FAU
Berlin de se désigner comme tel. Désormais, tous les syndicalistes FAU à
Berlin se voient privés de leurs droits syndicaux, des droits pourtant
protégés par la constitution allemande et les conventions de
l’Organisation Internationale du Travail (OIT), ratifiées par l’Allemagne
comme par la France. À l’origine de ce verdict contre le syndicalisme de
combat : un conflit social dans un cinéma de la capitale allemande.
Impulsé par le STICS, la CNT 13 va dénoncer ce scandale dans un pays qui
figure parmi les plus importants « partenaires commerciaux » de la France
(15% d’exportations et 19% d’importations). À Marseille, un premier
rassemblement public pour la défense de la liberté syndicale est prévu
pour vendredi, le 29 janvier 2010 à 10h00 devant l’ambassade allemande,
338 Avenue du Prado. Faites circuler l’information dans vos réseaux
syndicaux !

Pour télécharger le tract et des lettres modèle :
http://www.cnt-f.org/sam/spip.php?article104 ou international@cnt-f.org

+++ Liquidation de la CIMADE dans 13 centres de rétention +++

La Cimade est virée des centres de rétention (CRA) à partir de janvier
2010. Le 16 novembre 2009, le Conseil d’Etat a annulé la décision du juge
des référés du TA de Paris. Cette juridiction avait suspendu les contrats
signés par le ministre de l’Immigration relatifs à la mission d’aide aux
étrangers dans les CRA.
La Cimade, actuellement présente dans tous les CRA en quitte 13. A
Marseille, l’association Forum Réfugiés remplace la Cimade au CRA du
Canet. Un salarié de l’équipe a rejoint Forum Réfugiés. Concrètement pour
les salariés c’est le chômage. Un plan social est à l’étude et qui
concernera l’ensemble des salariés de la Cimade et pas seulement ceux et
celles qui avaient exercés en rétention. Cela devrait concerner 46
personnes en CDI sur 112 pour un ensemble de 120 salariés. La CNT est
particulièrement attentive au respect des procédures.

Pour en savoir plus : Contactez la CNT 13 ou écrivez à cnt-cimade@cnt-f.org

+++ Des brèves de l’organisation +++

C’est toujours Interior’s, implanté avec deux magasins près de Marseille
(Plan de Campagne et La Valentine), qui s’attaque à la CNT. Le plan de
licenciements de 2009 l’a porté un rude coup, notamment au niveau des
représentants. Au niveau du Comité d’Entreprise, la Direction a maintenant
carte blanche sur les trois mois à venir, et elle en profite déjà !
Cependant, l’attitude récente de la direction a eu un effet de
redynamisation de la section syndicale CNT. Pour plus d’informations et
pour télécharger la grille des salaires :
www.cnt-f.org/sam/spip.php ?article105

Le Combat syndicaliste (CS), mensuel de la Confédération couvrant
l’actualité des syndicats CNT, a désormais trouvé une place de vente en
plus dans l’épicerie, 18 rue de l’évêché, 13002 Marseille. Trouvez le CS
également aux librairies « L’Écailler » (2 rue Barbaroux, 13001) et
« L’odeur du temps » (35 rue Pavillon, 13001.)


STICS 13
Adresse : 12, rue de l’évêché, 13002 Marseille. E-Mail : stics13@cnt-f.org
Permanences syndicales : 1er & 3e samedi de 14 à 16 h – Bus 49/55/83, Tram 2, Métro 2.
Internet : www.cnt-f.org/sam

Pour s’inscrire ou désinscrire de la lettr’infos, envoyez un courriel à
l’adresse du syndicat : stics13@cnt-f.org
N’hésitez pas à envoyer cette lettr’infos à vos collègues et vos amis.