A l’occasion de la journée européenne de mobilisation contre l’austérité, l’union locale syndicale CNT de Chelles et Marne la Vallée a occupé ce matin le site Pôle Emploi de Noisy le Grand. La CNT entendait dénoncer le mépris et la stigmatisation des chômeurs qui est à l’œuvre dans le débat public. L’union locale était également présente afin de régler un dossier d’usager victime une nouvelle fois de l’incurie des services de Pôle Emploi dans un dossier de trop perçu.

Une permanence syndicale sauvage s’est organisée à l’intérieur des locaux permettant d’échanger autour d’un café avec les chômeurs présents, de les informer sur leurs droits et sur les recours possibles face aux radiations, aux trop-perçus ou aux difficultés d’inscription.

Nous tenons à rappeler que les chômeurs sont les premières victimes de la crise provoquée par les politiques libérales et les rétablir dans ce statut consiste à dénoncer les discours politiciens dégueulasses qui chercheraient à les faire passer pour des profiteurs, des fainéants, des parasites sociaux... Les parasites, les profiteurs ce sont eux : boursicoteurs, grands patrons aux salaires démentiels, banques, politiciens véreux...

Pour en finir avec les logiques de flicage, de stigmatisation et de division des classes populaires, la CNT appelle les chômeurs, les précaires et les salariés à s’unir et à s’organiser pour ne plus subir une crise que le CAC 40 entend nous faire payer.

—