Accueil > Tous les numéros > N°24 - Ressources > Ressources et recours

Ressources et recours

vendredi 28 mai 2010, par Dubamix

Nous avons réuni et classé dans ces pages des références de natures diverses (du blog de lutte au site officiel) permettant de construire une vision du système éducatif, aidant à y repérer sa place,
à y travailler, à le transformer dans le sens de nos projets, voire à le détourner. Ces ressources (sites, revues, blogs et listes grâce auxquels individus et groupes s’expriment et échangent), dont la liste n’est pas exhaustive et dont nous attendons de nos lecteurs qu’ils la complètent, ne doivent pas nous faire oublier la fécondité des rencontres, organisées ou de hasard. Rencontres qui valent bien des heures perdues à se fourvoyer seul derrière l’écran sans pierre de touche.

Dossier réalisé par Nicole Chosson

De nombreux enseignants revendiquent leur place singulière d’individu face à une classe, jaloux de leur « liberté pédagogique », plus rarement de leur indépendance vis-à-vis des programmes. Bien peu seraient capables de dresser l’organigramme du système éducatif (exercice exigé à la fin du stage en entreprise dès la troisième), de se situer dans l’appareil juridique qui les régule (même s’ils arrivent à échapper à quelques-unes des lois ou circulaires qui les cernent), dans la machine politique dont ils sont :

- un rouage ?
- l’huile ?
- le grain de sable ?
- le moteur ?
- les acteurs ?
- les figurants ?
- autre `

(entourez la mention souhaitée)

Connaître son environnement

Bien peu connaissent les ressources des divers mouvements éducatifs et les expériences pédagogiques qui ont été et sont encore menées à l’intérieur (aux marges souvent) de ce système.
Il nous paraît indispensable de nous informer sur ces sujets, non pas pour se construire une identité de syndicaliste, ou de Freinet, ou de « désobéisseur » mais pour prendre conscience de ce qu’on est et élaborer une pensée collective, un « horizon partagé » ; indispensable de savoir ce qui se passe ici et là et de connaître le cadre qui nous contraint pour prendre le recul nécessaire, repérer les failles du système (circulaires contradictoires, texte oublié mais pouvant être utilisé comme argument s’il n’est pas abrogé, etc.).
L’Internet bien compris peut être un outil pour développer des solidarités. À force de naviguer de sites en sites selon les besoins, vérifier une IO – instruction officielle –, faire valoir ses droits, préparer un cours, comprendre une situation vécue en classe ou lors d’un événement dans l’établissement, participer à une lutte, égayer la salle des profs… chacun se constitue une « culture croisée » qui peut rester individualiste et utilitaire, mais qui peut aussi briser la solitude et ouvrir sur cet horizon partagé.
Il est urgent de rassembler tout ce qui nous sortira de la défensive et de la justification, nous vaccinera contre le « malaise » des travailleurs de l’éducation en nous donnant les forces de travailler sans trahir nos idéaux, de bouger sans nous malmener. Il est aussi peut-être temps de se poser la question de l’opposition ouverte ou de l’action clandestine, de ne pas plus s’exposer aux dangers de la naïveté qu’aux pièges des procédures. Analyser l’information préserve de l’audace suicidaire et des exploits imbéciles.
Réalisons, sans défaitisme, que le sort du service public d’éducation s’inscrit dans le temps long d’une évolution qu’accompagne l’opinion positive d’une majorité. La confusion dans laquelle a lieu cette évolution lui est actuellement majoritairement favorable. Ne nous trompons pas sur les forces en présence.

Trouver ses alliés

En 2003, Réseau des bahuts est apparu pour faire circuler les slogans, diffuser les tracts et les comptes rendus d’AG (voir présentation N’Autre école, n° 5). Aujourd’hui, de nombreux groupes, mouvements et organisations utilisent le web pour leur actualité militante et donner une audience large à leurs textes. Blogs, sites et lettres d’information pullulent.

À partir des quelques repères ci-dessous vous en trouverez bien d’autres.

Commençons par le très actuel www.resistancepedagogique.org, le site des désobéisseurs.
Il y a eu aussi celui de l’appel des appels pour une insurrection des consciences.

Au cours d’actions locales apparaissent fréquemment des blogs, tel le blog de grève dans le 78 (cf. N’Autre école, n° 20).

Les sites fleurissent souvent sous le coup d’une menace (Sauvons les RASED ; ou Pour l’éducation), d’une indignation ou d’un sursaut.

Le site Éducation & Politique qui se revendique de gauche et humaniste – donne une liste de sites à visiter dans laquelle on retrouvera quelques-uns de ceux mentionnés dans cet article ; de même que le Réseau informel de réflexion sur l’édu­cation (RIRE), ce n’est pas un site très politisé. Tous les liens proposés ne conduisent pas à des positions radicales ni révolutionnaires et s’égarent parfois dans la pédagogie de bonne volonté. Mais sur le terrain, on s’en contente souvent, non ?

N’Autre école intéresse le site belge Cgé

Mais certains sont anciens. Roger Auffrand, depuis 1982, auteur du Guide-annuaire des écoles différentes, soutient les initiatives de pédagogie « active » ; son site Écoles différentes lutte contre les armes d’instruction massives, l’ennui, l’échec et les violences scolaires ; il vous aide à transformer l’école, le collège, le lycée de votre quartier en collaboration avec parents, enfants, enseignants et autres agents de la communauté éducative.

L’association réveil, animée par Georges Hervé, depuis 2002, se veut un Réseau d’échan­ges, de valorisation et d’études des initiatives locales, lieu de rencontre pour tous ceux qui veulent ensemble changer l’école ; avec ce site-là aussi on peut se fourvoyer aux limites de nos concessions mais il fournit des renseignements utiles.
Ces sites alliés sans être forcément amis sont comme les moteurs de recherche : ils ne « pointent » pas à tout coup sur la ressource adaptée au besoin (pensez à vérifier les origines et les dates de mise à jour des sites et blogs consultés). ■

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0