Accueil > La revue > Nouveautés lecture > BD engagées... > Pendant que la planète flambe, Derrick Jensen et Stephanie McMillan

Pendant que la planète flambe, Derrick Jensen et Stephanie McMillan

mardi 4 septembre 2012, par Greg

« - Tu savais que le recyclage d’une seule canette en aluminium économise assez d’énergie pour
faire fonctionner une télévision pendant 3 heures ?

- Oh mon dieu, mais c’est génial ! Tu veux dire que l’industrie peut s’en mettre plein les poches en
construisant, pour alimenter les fonderies d’aluminium, des barrages qui asphyxient les rivières et
tuent les poissons tout en défigurant l’Afrique en extrayant la bauxite ? »

Deux jeunes filles discutent écologie. L’une pense qu’il faut appliquer les conseils des émissions de
télé, l’autre que se sont des racontars qui ne servent qu’à laisser faire le système. Des robots de
l’espace organisent la destruction de la planète pour se nourrir et chient de l’or pour acheter des
permis de destruction de la planète au Président Bush lui-même aux prises avec ses capitalistes et
ses multinationales qui veulent leur part du gâteau... Pendant ce temps, un lapin borgne fait sauter
un barrage, détruit un centre d’expérimentation et de de vivisection dont les animaux vont organiser
la révolte. La fresque s’achève par une révolte animalière (quelques humains y participent) naïve et
messianique. D’autres personnages, - psy, flic, journalistes, militants écolo de toutes tendances -,
viennent y intercaler des épisodes loufoques et dénonciateurs.
Cette fable burlesque et décalée, - mélange d’analyses, d’humour, de dessin naïf -, part dans tous les
sens : elle dénonce nombre de pratiques militantes écologistes et force à réfléchir à nos propres
positionnements politiques et sociaux.

Le propos dénonce radicalement le système économique,
politique, médiatique et policier tout en faisant l’apologie du sabotage individuel... et de la révolte
collective. La décroissance prônée y est absolue, sans concession aucune. Le point faible de cette
farce-manifeste est l’absence totale des prolétaires...

Pendant que la planète flambe : 50 gestes simples pour continuer à nier l’évidence, Derrick Jensen et
Stephanie McMillan, La Boîte à bulle (Contre-pied), 2010 [2007], 222 p., 18 €.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0