Accueil > La revue > Nouveautés lecture > BD engagées... > Mirador, tête de mort (BD)

Mirador, tête de mort (BD)

mercredi 9 octobre 2013, par Franck

Début juin 2013, un ou deux jours après la mort de Clément Méric, tué par des brutes nazies, la
Boîte à bulles renvoyait à ses contacts un communiqué de presse que j’avais laissé passé... Paru
quelques semaines plus tôt, cette BD très autobiographique, raconte au premier degré, sans fard ni
tricheries, - et c’est ce qui lui donne toute sa puissance -, la jeunesse skinhead et nazie de Sam,
revenu de Yougoslavie où il a été militaire. L’alcool, les défilés nazis, les provocations, les bastons
et les concerts égrainent un quotidien sordide. Accusé à tort de meurtre, après quelques mois de
prison, il se remémore "l’histoire de [sa] descente dans des recoins glauques de la vie où [il] aurait
pu perdre au moins la raison." Un témoignage rare de l’intérieur du milieu skin soutenu par un
dessin noir et gris, entre esquisse et réalisme. Son éditeur nous précise qu’il est aujourd’hui aide-
soignant et travaille, - en collaboration avec son frère et en partenariat avec Amnesty International -,
sur une BD consacrée à deux Blacks Panthers, toujours détenus à l’isolement dans une prison
étasunienne. (FS)

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Protegeons-
les-personnes/Personnes-en-danger/Actualites/Robert-King-en-France-8606

Mirador, tête de mort, David Cenou, La boîte à bulle (Contre-cœur), 2013, 128 p., 16 €.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0