Accueil > La revue > Nouveautés lecture > Sur l’école... > La vie de radeau

La vie de radeau

mardi 12 juin 2012, par Greg

Ayant eu l’occasion de croiser ce radeau, admirant énormément un engagement vital, authentique comme celui de Jacques LIN – vital pour lui mais aussi pour tous ceux qui ont bénéficié de près ou de loin de cette tentative – je me contente de rapporter ci après la présentation :

« Ce livre se lit comme un roman, mais il ne s’agit pas d’une fiction. Ce récit autobiographique retrace l’aventure extraordinaire d’un groupe formé dans les Cévennes, autour de Fernand Deligny qui accueillît, avec les moyens du bord, des autistes. La Vie de radeau raconte le parcours exemplaire d’êtres humains, qui, contre vents et marées, tentèrent de créer un espace où il existe une vie meilleure pour tous.
Cette expérience, toujours en cours, reste une exception dans la société actuelle qui ne tolère pas la différence. »

Pour compléter : Les rapports instransigeants de ces aventuriers avec les institutions peuvent éclairer nos compromis quotidiens et nous aider à ne pas renoncer à ce qui nous fait vraiment vivre et nous tient debout.

Et pour finir, les relations avec les autistes muets ou parlants doivent nous inciter à chercher aussi l’humain, le social en dehors du langage, à soupçonner toujours le rôle et le statut du langage.
Musiciens, poètes, écolos, éducateurs, visitez le catalogue des éditions Le Mot et le Reste.

La vie de radeau : Le réseau Deligny au quotidien, Jacques Lin, Le Mot et le reste, 2007, 15 €.

Le Mot et Le Reste, 35 traverse de Carthage, 13008 Marseille, ed.mr@wanadoo.fr

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0