Accueil > La revue > Nouveautés lecture > Écologie > La bio entre business et projet de société, Philippe Baqué (dir.)

La bio entre business et projet de société, Philippe Baqué (dir.)

dimanche 30 septembre 2012, par Greg

Le bio, c’est plus qu’un effet de mode : dans notre milieu professionnel, c’est devenu un must, le gage d’une alimentation plus saine, dont l’usage est plus liée à des préoccupations diététiques qu’écologiques (ces avocats du Pérou, ces pommes sous emballage...). Ce livre collectif, à partir de reportages et d’analyses très documentées, pose la question de savoir qui produit, comment, pour qui et pour quelles raisons : d’un côté le monde la marchandise utilise le créneau bio avec le même mépris des producteurs que dans d’autres domaines (les articles sur l’Espagne ou le Maroc valent à eux seuls la lecture), d’un autre l’agriculture bio est un secteur où d’autres pratiques et d’autres valeurs peuvent s’affirmer (exemples en Amérique latine notamment). Pour la distribution, la tension qui existe entre une aspiration entre une « autre » distribution et les facilités de céder aux sirènes ordinaires (celles du capital) est décrite de manière incisive. De façon générale, la critique est fondée, mesurée – efficace. Une qualité qui renforce l’intérêt d’un livre qui allie richesse documentaire et pertinence de la réflexion.

Philippe Baqué (dir.), La bio entre business et projet de société, Contre-feux, Agone, 2012, 428 p., 22 €

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0