Accueil > La revue > Nouveautés lecture > Sur les luttes et le syndicalisme... > L’État n’est plus rien, soyons tout, Raoul Vaneigem

L’État n’est plus rien, soyons tout, Raoul Vaneigem

mardi 18 janvier 2011, par Greg

L’État n’est plus rien…

Agréable surprise : Vaneigem « retrousse les manches » et s’adresse aux « camarades grecs » dans un premier texte, évoque le Chiapas zapatiste dans l’interview qui suit. Dans ces quelques pages, il garde la vigueur et la beauté de son style, et, cette fois, « zoome » sur des luttes proches. « Le retour à la base est la seule radicalité » : à méditer !

- L’État n’est plus rien, soyons tout suivi de Ni guerrier ni martyr, Raoul Vaneigem, Rue des cascades, 2010, 47 p., 6 €.

Portfolio

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0