Accueil > La revue > Nouveautés lecture > BD engagées... > Je me souviendrai, 2012 mouvement social au Québec

Je me souviendrai, 2012 mouvement social au Québec

vendredi 21 juin 2013, par Greg

Bien que publié il y a maintenant plusieurs mois par les éditions la boîte à bulle, cet ouvrage, comme nous l’indique son titre Je me souviendrai  (clin d’oeil à la devise du Québec...) n’a pas perdu de son intérêt.

Le livre retrace, à travers les témoignages et les productions des acteurs du mouvement, le printemps érable qu’a connu le Québec de décembre 2010 à juin 2012.

Le retour sur une lutte sociale est quasiment un genre à part entière, mais le collectif qui signe ce portrait de la lutte étudiante a aussi voulu bousculer ses codes comme il a bousculé la société québécoise. Chronologie, témoignages sur le vif et souvenirs, productions du mouvement et créations artistiques, analyses (celle de Normand Baillargeon, par exemple) nous livrent une vision plurielle de la lutte qui colle parfaitement avec l’esprit de ce printemps insurgé protéiforme. Ce foisonnement de textes, de dessins, de BD, de photos, d’affiches, de journaux intimes, d’articles de presse, de poèmes, de chansons nous replonge dans l’atmosphère survoltées de ces quelques mois. La contestation étudiante du modèle libéral, au cœur même de l’Amérique du Nord, a surpris et fut mise en parallèle avec les printemps arabes qui l’avaient précédés. Elle nous rappelle aussi, par la libération de la parole, le mai 68 français.

En prenant la rue, les « carrés rouges » (du nom du symbole qu’arboraient ceux et celles qui soutenaient le mouvement) ont dévoilé le véritable visage du modèle occidental soi-disant démocratique. Il faudra en effet que la jeunesse du Québec se soulève, soutenue par une partie de la population, pour que le pouvoir édite sa fameuse Loi 78 restreignant la liberté de manifester et de contester.

Une belle réussite éditoriale, à la hauteur de la dimension historique de l’événement...

(GC)

Je me souviendrai, 2012 mouvement social au Québec, collectif, La boîte à bulles, 2012, 246 p., 21 €.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0