Accueil > La revue > Nouveautés lecture > Lectures jeunesse > Dossier : littérature jeunesse et précarité

Dossier : littérature jeunesse et précarité

Dernier ajout : 27 mars 2010.

La «  grande  » littérature a souvent proposé aux jeunes des romans ou des récits sur les thèmes de la précarité, de la pauvreté et plus généralement du malheur. Hugo a donné Les Misérables – lus en version «  digest  » par les collégiens – où la rédemption et le parcours christique de Jean Valjean tiennent une place centrale. Malot donna Sans famille et Rémi sera finalement récompensé pour sa générosité et sa gentillesse. Bien plus tôt, Defoë fit rêver des générations avec Robinson Crusoé, seul au monde, mais déjà défricheur, puis esclavagiste…
La littérature jeunesse, aujourd’hui en pleine maturité éditoriale, offre de nombreux titres consacrés à des «  questions de société  ». Voici quelques propositions.

Articles de cette rubrique

  • La Gare de Rachid, Pascal Garnier

    27 mars 2010, par Greg

    Balayeur balayé
    Rachid est balayeur dans une gare parisienne. Il a quitté Alger ; il ne sait plus depuis combien de temps., et le jour même où il est arrivé à Paris, il a trouvé ce travail et une petite chambre dans un hôtel à côté de la gare. Rachid connaît la gare mieux que personne, il est un employé modèle, discret, apprécié par ses collègues et ses chefs. un jour, il apprend qu’il est licencié. Comme "sa" gare est tout pour lui, il continue à venir travailler sans être payé, jusqu’au moment où un de (...)

  • L’inconnu du blockhaus, Laurence Pain

    25 mars 2010, par Greg

    Laurence Pain dans L’inconnu du blockhaus raconte la rencontre entre Paul, un adolescent aux prises avec des difficultés familiales, et Guy, un SDF, qui a trouvé refuge dans un blockhaus en Vendée. à travers l’amitié qui va naître entre les deux personnages, l’auteur nous montre franchement la réalité quotidienne d’un sans-abri avec ses difficultés matérielles et psychologiques.
    L’inconnu du blockhaus, Laurence Pain, Casterman, (...)

  • Attention, fragiles, Marie-Sabine Roger

    25 mars 2010, par Greg

    Laurence, sans famille, sans amis, sans boulot, est le personnage principal de Attention, fragiles de Marie-Sabine Roger. Laurence échoue dans une grande ville et loge avec son fils dans un grand carton de réfrigérateur près de la gare. Sa seule crainte est qu’on lui enlève son petit Bruno.
    Attention, fragiles, Marie-Sabine Roger, Seuil, 2000.

  • L’assassin de papa, Malika Ferdjoukh

    25 mars 2010, par Greg

    Malika Ferdjoukh, dans son roman L’assassin de papa décrit à travers une intrigue policière le quotidien de Valentin et de son père qui vivent sur une vieille péniche sur les quais de la Seine pendant l’été et se font héberger par une amie le reste du temps.
    L’assassin de papa, Malika Ferdjoukh, Syros Jeunesse, Souris Noire, 2003.

  • Tu vaux mieux que mon frère, Jean-Paul Nozière

    25 mars 2010, par Greg

    Tu vaux mieux que mon frère de Jean-Paul Nozière n’échappe pas toujours aux concessions optimistes, moralisantes ou démagogues de la littérature de jeunesse mais le regard posé sur Hubert, le héros adolescent, est empreint d’émotion. La lutte d’Hubert pour économiser de l’argent tant pour se payer le cheval dont il rêve que pour soutenir sa mère, abandonnée par le père de ses huit enfants, les dangers qu’il court dans la décharge qu’il fouille régulièrement, les brimades dont il est victime de la part de (...)

0 | 5

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0