Secrétariat international de la CNT

Yoann tu seras toujours à nos côtés

Publié le jeudi 16 avril 2020

Le jeudi 2 avril, notre camarade, Yoann Isambert est mort. Il militait au sein du syndicat des travailleuses et travailleurs de l’éducation 93 et était secrétaire international de la CNT.

local/cache-vignettes/L144xH300/yoan_isambert-db598.jpg?1587057054

Sa disparition soudaine nous plonge toutes et tous dans un immense chagrin. La douleur est à la hauteur de l’être formidable qu’était Yoann. Toutes nos pensées vont bien sûr d’abord à sa compagne, à sa famille, ses ami·e·s. Leur tristesse est inimaginable et nous les soutiendrons du mieux que nous le pourrons face à toutes les épreuves qui seront à traverser. Nous nous faisons aussi leur relais pour demander à chacun et chacune d’être attentif·ve à leur intimité. Soutenir, sans être intrusif·ve. Sans nul doute, Yoann, avec la pudeur qui le caractérisait, aurait su trouver cet équilibre.

Nous pensons aussi à ses élèves et ses collègues. Yoann était enseignant d’histoire-géographie au collège Les Mousseaux de Villepinte. Nous savons qu’il va y laisser un immense vide tant son investissement auprès des élèves et dans la vie du collège y était important. Sa combativité était sans faille dans la lutte pour une école réellement émancipatrice, non autoritaire et égalitaire.

Son engagement syndical au sein de la CNT était un élément essentiel dans la vie de Yoann. Son syndicat (éducation 93), mais également notre confédération perd un très grand militant. Un être tellement riche de connaissances, curieux, critique, doux, à l'écoute. Yoann apportait une intelligence, une réflexion, un calme, une qualité l'échange, un humour, une rage contre l'injustice, une justesse d'analyse, une joie de vivre. Il était là, toujours présent, ne laissait jamais sa place pour faire vivre l’autogestion au quotidien, y compris dans les tâches des « petites mains ».

Sans compromissions, Yoann avait à cœur de chercher les points de convergences, d’apaiser les conflits, de créer l’unité. Yoann voulait en découdre radicalement avec le capitalisme, source de tant d'injustice et d'inégalité sociale. Et ses combats étaient résolument internationaux. Yoann était engagé dans de nombreuses luttes l’autodétermination des peuples. Son action était si grande qu’il est impossible ici de toutes les évoquer. Nous pensons donc aussi très chaleureusement à nos camarades
kanaks car Yoann a toujours été à leur côté dans leur légitime lutte pour se défaire du colonialisme français. Nous pensons aussi aux camarades kurdes auprès de qui Yoann faisait vivre sa solidarité internationale. Nous savons que pour vous aussi, sa perte est immense et votre chagrin incommensurable.

Un combat était primordial pour Yoann : celui pour la libération des prisonnier·ère·s politiques corses et basques. C’est au travers de ces combats qu’il a rencontré des militant·e·s de la CNT et qu’il a fini par nous rejoindre. Mais il n’a jamais oublié, ou mis de côté ses engagements historiques. Au contraire, il a toujours cherché à les faire vivre. De nombreux·euses adhérent·e·s de la CNT étaient d’ailleurs fier·e·s d’avoir pu participer, à leur mesure, mais grâce à Yoann, à la marche parisienne de décembre 2017 pour la fin du régime d’exception dont sont victimes les prisonnier·ère·s basques.

La CNT éducation, en accord avec la compagne de Yoann, vous propose de poursuivre ces combats essentiels qu’il menait, en participant à une cagnotte en ligne dont l’intégralité du montant sera reversée, à parts égales, entre le Comité de solidarité avec le peuple basque (CSPB) et l’association Solidarità pour les prisonniers corses.

http://www.lepotsolidaire.fr/pot/n90jiyvs-PourYoann_faire-vivre-ses-combats

Merci Yoann de nous avoir permis de te connaître.
Ta personne toute entière nous portera dans les combats que nous mènerons.

Camarade, tu seras toujours à nos côtés !

LA CNT

Communiqué Confédéral,
le 05 avril 2020.

lien du communiqué en pdf


Faire vivre les combats de Yoann !

Notre camarade Yoann, ou Ghjuvanni, nous a quitté ce jeudi 2 avril. Comme hommage, nous souhaitons soutenir une lutte si chère à son cœur : la libération des prisonnier·ère·s politiques basques et corses.

Nous vous invitons donc à participer à une cagnotte en ligne dont l’intégralité du montant sera reversée, à parts égales, entre le Comité de solidarité avec le peuple basque (CSPB) et l’association Solidarità pour les prisonniers corses.
www.lepotsolidaire.fr/pot/n90jiyvs-PourYoann_faire-vivre-ses-combats

Il est aussi possible de faire un virement sur le compte du syndicat CNT éducation 93. Dans ce cas merci de préciser comme motif « Pour Yoann ».
coordonnées bancaires : FR76 1010 7006 8300 3180 4705 509

Camarade, tu seras toujours à nos côtés !

CSPB : http://cspb.unblog.fr/
Sulidarità : https://associusulidarita.org/

local/cache-vignettes/L258xH300/ghju2-49b4a.jpg?1587057055

Support Yoann's fights !

Our dear comrade Yoann, also knowned as Ghjuvanni, passed away last thursday april 2nd.
As a tribute, we'd like to support a fight dear to him : the release of political prisoners from Euskal and Corsica.
We, therefore, invite you to participate to an online pot. The whole money donation will be equally divided between the Committee of Solidarity for Euskal People and the Association for Corsica's prisoners.
www.lepotsolidaire.fr/pot/n90jiyvs-Pou

You can also make a currency transfer at the CNT Education 93 account, in that case, you juste have to specify "POUR YOANN"
bank account : FR76 1010 7006 8300 3180 4705 509

Comrade, you will always be by our side !

CSPB : http://cspb.unblog.fr/
Sulidarità : https://associusulidarita.org/


Le CSPB (Comité de Solidarité au Peuple Basque) a dédié son émission radio Txalaparta du 11 avril 2020 à un hommage à Yoann, nous relayons ici la présentation de cette émission publiée sur leur site ainsi que le lien pour l'écouter :

"Txalaparta est une émission du CSPB diffusée sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 FM, les seconds et quatrièmes samedi du mois de 18 h à 19 h 30.

Quelques amis proches de Yoann ont participé à cette émission qui lui a été consacrée. A Juan se sont joints Sylvain, Pablo, Thibaut, Lili, Maider, Martial, Anne, Guillaume, Mina, Squale, Lorea, Erwan, Clémence, Jean-Baptiste, Roch pour rappeler ce que Yoann nous a apporté.

Pour rappeler la voix de Yoann, nous avons choisi une soirée de soutien aux prisonnières et prisonniers politiques basques et corses au cours de laquelle Yoann avait fait une intervention."

Si vous avez manqué l’émission en direct, vous pouvez l’écouter avec le lien ci-dessous :
https://www.mixcloud.com/CSPB/2020_04_11_txalaparta/

local/cache-vignettes/L300xH100/yoann-pour-txalaparta-b3256.jpg?1587057055

octobre 2020 :

Rien pour ce mois

septembre 2020 | novembre 2020

S'abonner à notre lettre d'information :