Secrétariat international de la CNT

Un crime odieux contre la révolution tunisienne

Publié le samedi 9 février 2013

titre documents joints

La Confédération nationale du travail (CNT) condamne fermement l’assassinat de Chokri Belaïd, l’une des figures emblématiques de la résistance à la dictature de Ben Ali et de la révolution tunisienne.

Ce crime odieux, intervenu le 6 février, au matin, alors que l’avocat sortait de chez lui, est aussi un crime contre la révolution. La CNT adresse ses condoléances à sa famille et à ses proches.

Justice doit être rendue. Pour Chokri, mais aussi pour toutes les victimes de la répression qui s’est intensifiée ces derniers mois en Tunisie.

La CNT soutient activement la grève générale, seul moyen selon nous, d’arriver à la révolution sociale.
Un coup porté contre l’un d’entre nous est un coup porté contre tous.

La CNT, appelle à se joindre aux manifestations organisées en Tunisie, en France, et notamment à celle du samedi 9 février à Paris, 13H (métro Barbès) à l’appel d’un collectif d’associations tunisiennes.

Le Secrétariat International de la CNT-F

En pièce jointe le communiqué du SI.

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :