Secrétariat international de la CNT

Tunisie : Communiqué de soutien aux mineurs de Gafsa

Publié le dimanche 11 mai 2008

Le Comité national de soutien aux populations du bassin minier exprime sa préoccupation et sa profonde inquiétude de la poursuite du bouclage policier de la ville d'OUM LARAYES qui dure depuis trois jours.La ville étouffe sous une forte pression policière qui ne fait qu'alimenter les protestations et les confrontations des habitants avec les forces de police.Des témoins présents sur place relatent que la ville est couverte par des fumées noires dégagées par la quantité impressionnante de gaz lacrymogène déversée sur la ville et par les incendies de pneus.

Le Comité national a été informé par les habitants que les gazs lacrymogènes n'ont épargné ni les quartiers résidentiels, ni les maisons, ni les écoles. Des dizaines de cas d'asphyxie, d'étouffement et de perte de connaissance ont été enregistrés. Les violences policières se sont abattues sur l'ensemble de la population sans distinction d'âge. Ce tourbillon de violence qui dure depuis jours a littéralement paralysé tout mouvement dans la ville d'OUM LARAYES : les élèves ont déserté écoles et collèges ; les commerces et magasins ont baissé leurs rideaux et même les services publics ont fermé.Par téléphone, l'un des habitants nous a appris qu'il ne trouve plus un endroit où se procurer du lait pour son nourrisson.

Face à cette escalade de violence extrêmement grave contre la population de toute une ville, le Comité national de soutien aux populations du bassin minier :

- exprime sa pleine et entière solidarité avec les habitants d'OUM LARAYES ;

- exige des autorités l'arrêt de toutes les formes de provocation policière, de violences, d'arrestations, descentes policières et la levée immédiate du bouclage policier que subit les populations ;

- appelle les autorités à faire revenir le calme par l'ouverture d'un dialogue avec toutes les composantes de la société civile en vue de trouver des portes de sortie et des solutions pour les problèmes pendants dont le plus culminant est le chômage endémique qui touche de larges couches de la population.

Pour le Comité de soutien aux habitants du bassin minier Messoud Romdhani9 mai 2008

Le comité de soutien aux luttes des populations du bassin minier de Gafsa à Paris se joint à cet appel et tient à exprimer à la population d'OUM LARAYES et à tous les habitants du bassin.minier hotmail.com

* Traduit de l'arabe

Pour L'ATF-Paris.

GSM : 06 06 61 85 79

web : http://www.atf-paris.fr/

octobre 2020 :

Rien pour ce mois

septembre 2020 | novembre 2020

S'abonner à notre lettre d'information :