Secrétariat international de la CNT

Soutien aux travailleuses et travailleurs de Guinée (suite)

BURKINA FASO

Publié le vendredi 26 janvier 2007

LES CENTRALES SYNDICALES DU BURKINA FASO
CGT-B – CNTB – CSB – FO/UNSL – ONSL – USTB
Et les SYNDICATS AUTONOMES.

Aux
Camarades secrétaires généraux
de l'intercentrale syndicale CNTG-USTG, de l'ONSLG et de l'UDTG

Objet : Soutien la juste et courageuse lutte engagée

Les centrales syndicales et syndicats autonomes du Burkina Faso, suivent avec beaucoup d'intérêt le mouvement de grève engagé par les organisations syndicales sœurs de la Guinée autour de préoccupations portant essentiellement sur la lutte contre l'impunité et pour le relèvement du pouvoir d'achat des travailleurs.

Réunies en unité d'action autour d'une plate-forme revendicative commune qui a toujours mis en avant les mêmes préoccupations, nos organisations comprennent la justesse et l'importance des revendications qui mobilisent les travailleuses et les travailleurs de Guinée.

Camarades, les responsables syndicaux que nous sommes, nos militantes et militants, les travailleuses et travailleurs du Burkina Faso, sont indignés par l'attitude désinvolte et de mépris dont les autorités guinéennes et particulièrement le chef de l'Etat, font preuve à votre égard. Nous dénonçons tout particulièrement :
- l'acte grossier posé par M.Lansana CONTE, chef de l'Etat, qui a consisté à se rendre en personne à la prison de Conakry pour en extraire deux pensionnaires accusés de malversations ;
- la répression abattue par les autorités guinéennes sur les manifestants, allant à l'utilisation de balles réelles qui ont causé une trentaine de morts et de nombreux blessés ;
- les arrestations des responsables syndicaux
- les propos méprisants et irrespectueux tenus devant les responsables syndicaux par le chef de l'Etat qui n'a pas daigné saluer ceux-ci et qui est allé jusqu'à menacer de les « chicoter » s'ils n'arrêtaient pas la grève.

Nos organisations syndicales expriment leur ferme soutien à la lutte courageuse que vous menez contre l'impunité, pour la défense du pouvoir d'achat des travailleurs, pour la défense des libertés démocratiques et pour une véritable démocratie en Guinée.

Elles exigent du gouvernement et du chef de l'Etat guinéen :
- l'arrêt immédiat de la répression sanglante des travailleurs et du peuple Guinéen ;
- la libération sans condition de tous les responsables et militants syndicaux arrêtés,
- le respect des travailleurs et de leurs organisations syndicales ;
- la satisfaction des revendications sociales et démocratiques posées par les syndicats de Guinée.

Vive la lutte des travailleurs de Guinée !

Ouagadougou, le 23 janvier 2007

CGT-B
Tolé SAGNON
Secrétaire Général

CNTB
Laurent OUEDRAOGO
Secrétaire Général

CSB
Jean Mathias LILIOU
Secrétaire Général

FO/UNSL
Joseph TIENDREBEOGO
Secrétaire Général

ONSL
Abdoulaye YRA
Secrétaire Général

USTB
Mamadou NAMA
Secrétaire Général

Pour les syndicats autonomes, le président du mois :
Soumoutié LOUGUE.

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :