Secrétariat international de la CNT

Solidarité avec Mohieddinne Cherbib, président de la Fédération des tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR)

Publié le mardi 21 octobre 2008

Le Secrétariat international de la CNT est solidaire de notre ami et camarade Mohieddinne Cherbib,
président de la Fédération des tunisiens pour une citoyenneté des deux
rives (FTCR), victime une fois de plus de la répression des puissants.

Nous vous invitons à signer la pétition ci-dessous.

Un coup contre l'un d'entres nous est un coup contre nous tous !



NON A LA CRIMINALISATION DE LA SOLIDARITÉ !

Nous apprenons
avec stupéfaction et indignation l'inculpation de Mohieddinne Cherbib,
président de la Fédération des tunisiens pour une citoyenneté des deux
rives (FTCR), avec 37 militants syndicalistes et jeunes chômeurs, en
raison de leurs activités de solidarité avec les habitants du bassin
minier de Gafsa (Tunisie) par, le juge d'instruction du 3ème cabinet du
tribunal de Gafsa.

Mohiedinne Cherbib est inculpé pour "appartenance à une bande,
participation à une entente établie dans le but de préparer ou de
commettre un attentat contre des personnes ou des biens" et"distribution, mise en vente, exposition au regard du public, détention
en vue de la distribution, de la vente, de l'exposition dans un but de
propagande de tracts et de bulletins de nature à nuire à l'ordre
public".

Mohiedine Cherbib, qui coordonne un comité de soutien aux habitants de
Gafsa, est poursuivi en raison de sa mobilisation, en France, en faveur
de la population du bassin de Gafsa.

Nous dénonçons vigoureusement cette inculpation qui témoigne d'une
intensification de la répression envers le mouvement de protestation
sociale que connaît la Tunisie et qui trouve des prolongements au delà
des frontières tunisiennes avec les tentatives pour intimider et
inquiéter les immigrés tunisiens qui expriment leur solidarité avec les
populations tunisiennes en lutte pour l'Emploi, la répartition sociale
et géographique des richesses et pour dénoncer la cherté de la vie, la
corruption , l'exploitation des matières premières et l'environnement.

Nous exigeons l'arrêt des poursuites à l'encontre de Mouhieddine
Cherbib, et l'arrêt immédiat de toute forme de harcèlement, y compris
judiciaire, à l'encontre des personnes soutenant les revendications des
habitants du bassin minier de Gafsa.

Nous exprimons toutes notre solidarité à Moheiddinne Cherbib, aux autres inculpés dans cette affaire et exigeons la libération des personnes
récemment emprisonnées pour leur action ou leur implication dans le
mouvement de protestation sociale dans le bassin minier de Gafsa.

La pétition à signer est disponible sur :

http://www.marseillesolidaire.org/spip.php?article1441

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :