Secrétariat international de la CNT

Palestine : Grêve dans le service public

Publié le dimanche 3 septembre 2006

Les employés du secteur public palestinien (enseignants, personnels
hospitaliers, ...) ne sont plus payés depuis six mois. Les aides
internationales ont été suspendues et Israël ne reverse plus les taxes et droits de douane pour les produits exportés.

Les fonctionnaires ont donc lancé le 2 septembre un mouvement de grève général et illimité jusqu'à ce que leurs salaires soient enfin crédités.

La FTE (fédération des travailleurs-euses de l'enseignement) de la CNT :

- salue la courageuse détermination de nos collègues palestiniens en grève ;

- affirme sa solidarité avec un peuple en proie à une double oppression, celle de l'occupation militaire par un autre Etat et celle de la classe sociale possédante ;

- exige des gouvernements européens qu'ils reprennent sans condition l'aide qu'ils avaient promise et qu'ils ont supprimée unilatéralement en mars dernier ; et du gouvernement israélien qu'il rende à la Palestine les sommes correspondant aux droits de douane et aux taxes remboursées, qu'il s'était engagé à reverser mais qu'il a décidé de bloquer par la force ;

- et enfin du même gouvernement israélien qu'il retire ses troupes et ses citoyens des territoires sur lesquels il n'a aucune autorité légale.

Paris le 3 septembre 2006
la FTE-CNT

33, rue des Vignoles
75020 Paris

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :