Secrétariat international de la CNT

Mexique : les militants du FPDT enfin libres

Publié le lundi 5 juillet 2010

La CNT française se félicite de la remise en liberté ce 1er juillet 2010 des douze paysans d'Atenco.

Les quatre années de mobilisation internationale ont payé : ces membres du FPDT (Front des villages en défense de la terre) avaient été emprisonnés en mai 2006 suite à une violente répression et à cause de leur participation au vaste mouvement contre la construction d'un deuxième aéroport de la ville de Mexico - qui les aurait expropriés de leurs terres, de leur culture, de leur travail.

Nous réclamons aussi l'abandon des poursuites contre America del Valle (fille d'Ignacio del Valle, leader du FPDT tout juste libéré) en clandestinité depuis quatre ans et qui vient de demander l'asile politique au Venezuela.

Il y a quantité de prisonniers "politiques" au Mexique. Nous ne les oublions pas. L'état de déréliction avancé de la société mexicaine (narcotrafic, corruption, capitalisme sauvage, etc.) ne nous fait pas non plus oublier qu'au Chiapas ou encore à San Juan Copala les peuples se soulèvent et s'organisent en toute autonomie, vers la justice et la dignité.

ZAPATA VIVE ! LA LUCHA SIGUE !

UNE ATTAQUE CONTRE UN SEUL EST UNE ATTAQUE CONTRE TOUS !


Le groupe de travail Amériques du Secrétariat International de la CNT

www.cnt-f.org/international

america cnt-f.org

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :