Secrétariat international de la CNT

Mexico : Le compagnon anarchiste Mario González : dernières nouvelles, bientôt 40 jours de grève de la faim.

Publié le vendredi 22 novembre 2013

Mario est en grève de la faim depuis le 8 Octobre.

Il a été arrêté le 2 Octobre lors de la manifestation « 2 Octobre 1968, nous ne pardonnons pas, nous n’oublions pas… ». Il est accusé de trouble à la paix publique. Lors de son arrestation, Mario a été torturé par la police (chocs électriques sur tout le corps, fracture du pied…) .

Mardi 12 Octobre

Le médecin Guillermo Selvas, adhérent à la Sexta, a pu entrer dans la prison et constater la situation de santé de Mario : « Quand il aura perdu 50 % de ses protéines, il va mourir, c’est aussi simple et tragique que cela, il va mourir. Combien de temps lui reste-t-il pour arriver à cet état de détérioration ? Nous ne le savons pas, il y a des personnes qui ont tenu jusqu’à 66 jours, ce qui est la durée la plus longue, en moyenne ils sont tous mort après le 47e jour, Mario n’est plus qu’à dix jours de
cela ».

Mario a perdu 12,5kg depuis le 8 octobre. Sa situation est stable, mais très délicate. Il présente des signes aiguës de dénutrition. Il commence à souffrir d’une détérioration mentale qui peut devenir permanente. Mario présente aussi des détériorations au niveau des intestins et de l’appareil digestif.

Mercredi 13 Octobre

Le médecin de la prison Victor Manuel Mora Echeverría a convoqué Mario. En
plus de lui mentir sur sa situation juridique, il a tenté de lui donner des biscuits et du chocolat. Lors de cette convocation, les fonctionnaires de la prison ont pris des photos au moment où ce médecin proposait ces denrées alimentaires à Mario. Ce dernier les a refusées.

Vendredi 15 novembre

La Cinquième cour pénal a refusé la remise en liberté de Mario. La juge en charge du cas est Celia Marin Sasaki, qui s’était déjà acharnée sur notre compagnon anarchiste Victor Herrera Govea en 2009.

Lundi 18 novembre

Mario en sera à son 40e jour de grève de la faim.

Une manifestation doit avoir lieu devant la prison pour exiger que des médecins indépendants puissent entrer avec le matériel nécessaire pour faire un diagnostic complet de la situation de santé de Mario. À défaut, la manifestation exigera l’hospitalisation de Mario en dehors de la prison.

Plus d'infos sur :[http://liberonsles.wordpress.com/]

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :